Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Donnez une seconde vie à vos lunettes

mardi 1 décembre 2015 à 11:19 Par Camille Payan et Paul Ferrier, France Bleu Gard Lozère

Cent millions de paires de lunettes sont abandonnées dans les tiroirs des Français, c'est le résultat d'une étude Opinion Way commandée par les opticiens Atol, qui ont décidé de lancer une collecte pour recycler les vieilles paires et les redistribuer à ceux qui sont dans le besoin.

Une deuxième chance pour les lunettes
Une deuxième chance pour les lunettes

Nîmes, France

Il vous est sans doute déjà arrivé en ouvrant un vieux tiroir de tomber sur votre première paires de lunettes. Celle qui suscite les moqueries de vos amis sur les anciennes photos. D'après une récente étude 100 millions de vieilles paires sont laissées à l'abandon,  à cause des changements de correction mais aussi de la mode qui évolue.

Les opticiens Atol ont donc décidé de lancer une collecte pour les recycler et de les redistribuer gratuitement. Aujourd'hui en France, le coût des paires de lunettes peut être rapidement élevé et les remboursements ne sont pas toujours à la hauteur.

Les champions de l'abandon, ce sont les habitants du sud-est : 85% de personnes de la région auraient chez elles, des paires qui prennent la poussière. A Nîmes, Michel Maturin, un opticien installé près du Boulevard Victor Hugo, a décidé de se lancer dans cette collecte.

Il en a des cartons plein et il regrette que trop peu de personnes dans le besoin ne viennent dans son magasin car, ses vieilles lunettes qui s'accumulent, il les donne directement.

La collecte des vieilles lunettes