Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Donzère : le quartier de l'Enclos entièrement rénové a été inauguré

vendredi 3 novembre 2017 à 18:01 Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme Ardèche

Le quartier de l'Enclos, complètement rénové, a été inauguré ce vendredi à Donzère, dans la Drôme. Après cinq ans de travaux, ce quartier qui accueille près de six-cents personnes dans deux-cents logements sociaux est méconnaissable.

Le quartier de l'Enclos à Donzère a été totalement rénové.
Le quartier de l'Enclos à Donzère a été totalement rénové. © Radio France - Mélanie Tournadre

C'est une petite révolution à Donzère, dans la Drôme. Le quartier de l'Enclos qui date des années soixante a été complètement rénové et inauguré ce vendredi après-midi.

L'Enclos fait peau neuve

Les travaux ont duré cinq ans et ont coûté près de neuf millions d'euros.  - Radio France
Les travaux ont duré cinq ans et ont coûté près de neuf millions d'euros. © Radio France - Mélanie Tournadre

Cette rénovation urbaine a totalement modifié l'image du quartier de l'Enclos à Donzère. Après cinq ans de travaux et près de neuf millions d'euros investis, le quartier est méconnaissable. 28 des 205 logements sociaux ont été démolis pour dédensifier le quartier, seulement quatre logements ont été reconstruits sur place. Les autres logements ont été construits dans d'autres lieux de Donzère.

"On a fait beaucoup de réhabilitation de tous les immeubles avec une réhabilitation thermique par l'extérieur" explique Alain Villard, le directeur général de Drôme Aménagement Habitat, le bailleur social qui a supervisé les travaux. Les façades ont été repeintes, dans des tons clairs et colorés.

"Avant c'était que du béton ce quartier, maintenant ça n'a plus rien à voir, c'est agréable"

Les habitants rencontrés semblent apprécier le changement. Mohamed habite dans le quartier de l'Enclos depuis plus de quarante ans et il a le sourire : "Avant c'était moche, triste alors qu'aujourd'hui c'est beaucoup agréable il y a moins de bâtiments et c'est beaucoup plus joli".

Alain Villard, le directeur général de Drôme Aménagement Habitat.

Des espaces extérieurs très travaillés

Les espaces extérieurs devant les immeubles ont été particulièrement travaillés.  - Radio France
Les espaces extérieurs devant les immeubles ont été particulièrement travaillés. © Radio France - Mélanie Tournadre

"On a beaucoup travaillé les espaces extérieurs" explique Alain Villard. "On a créé des petites unités, des petits jardins devant les immeubles avec de la lavande, du thym, des oliviers ; ce qui donne une impression de petit village provençal et plus de gros bloc comme c'était il y a dix ans".

"On a l'impression d'être dans un petit village provençal"

"Ça ressemble maintenant à un quartier tranquille, plutôt agréable, aéré avec des services comme le pôle petite enfance qu'on a conservé et une nouvelle salle commune" explique Eric Besson, le maire de Donzère. "On voulait que les habitants de ce quartier ne soient pas moins bien lotis que les autres habitants de la ville".

Le quartier de l'Enclos, totalement réhabilité, a été inauguré ce vendredi à Donzère. - Radio France
Le quartier de l'Enclos, totalement réhabilité, a été inauguré ce vendredi à Donzère. © Radio France - Mélanie Tournadre

Reportage au cœur du quartier réhabilité de l'Enclos à Donzère.

Les travaux dans ce quartier de l'Enclos ont duré cinq ans ont donc coûté près de neuf millions d'euros. Le bailleur social Drôme Aménagement Habitat est le principal contributeur (cinq millions d'euros), ainsi que la ville de Donzère (près de deux millions d'euros) et il y a d'autres financeurs comme comme l'Etat, le Conseil département de la Drôme ou encore la Caisse d'allocations familiales.