Société DOSSIER : Jeux Olympiques de Rio 2016

Dopage aux JO : "normal de dénoncer la tricherie" pour Antoine Vayer

Par Germain Treille et Charlotte Derouin, France Bleu Mayenne jeudi 18 août 2016 à 9:55

Le dopage frappe tous les pays et toutes les disciplines
Le dopage frappe tous les pays et toutes les disciplines © Maxppp - Alexandre Marchi

Le spécialiste mayennais du dopage salue les athlètes qui osent s'attaquer au tabou du dopage.

C'est peut-être la fin de l'omerta sur un sujet sensible. Ces derniers jours, à Rio, des sportifs ont brisé le silence sur le comportement suspect de certains de leurs adversaires. On pense, ici, en particulier aux déclarations fracassantes du nageur Camille Lacourt à propos d'un champion chinois. Pendant ces Jeux Olympiques, plusieurs athlètes ont été contrôlés positifs. Juste avant l'ouverture des compétitions, la Russie s'est retrouvée au coeur d'un scandale de "dopage d'Etat" généralisé et 67 de ses athlètes ont été privés de JO.

Le Mayennais Antoine Vayer salue celles et ceux qui osent briser le silence

Antoine Vayer, ancien entraîneur de cyclisme, est aujourd'hui un expert du dopage. Le Mayennais se félicite d'entendre de plus en plus de voix s'élever contre ce fléau : "plus il y en aura, mieux ce sera. Car, depuis des années, ceux qui parlent, toutes disciplines confondues, sont exécutés. Le sport, hélas, repose sur le laisser-faire et la tricherie parce que les institutions, qui peuvent être corrompues, ne font rien. C'est un mouvement nouveau car il y a de plus en plus d'athlètes qui parlent car ils veulent pratiquer leur sport sainement et au plus haut niveau."  Des champions ont même réclamé la radiation à vie pour les tricheurs, le porte-drapeau de la délégation olympique française, Teddy Riner, y est favorable.