Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dordogne : la municipalité de Saint-Pierre-d'Eyraud s'oppose à l'installation des compteurs Linky

dimanche 18 février 2018 à 20:08 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

A Saint-Pierre-d'Eyraud en Bergerac, la commune vient de prendre une délibération pour demander un moratoire sur l'installation des compteurs Linky.

Le déploiement des compteurs Linky est prévu en 2020 dans la commune.
Le déploiement des compteurs Linky est prévu en 2020 dans la commune. © Maxppp - PhotoPqr

Coûteux, intrusifs et incompréhensibles. Alors que la Cour des comptes vient de pointer du doigt le fonctionnement  des compteurs Linky, en Dordogne, la commune de Saint-Pierre-d'Eyraud vient de prendre une délibération en conseil municipal pour demander un moratoire sur le déploiement de ces compteurs. Ils doivent arriver dans la commune en 2020. La municipalité veut aussi permettre aux habitants qui le souhaitent de s'opposer à l'installation d'un Linky.

Le droit de s'opposer à l'installation des compteurs

C'est écrit noir sur blanc dans la délibération. Le conseil municipal demande à Enedis de renoncer à l'installation des compteurs si le locataire ou le propriétaire s'y oppose. Le maire Jean-Pierre Faure et ses collègues estiment qu'à ce jour, on ne sait pas vraiment si les compteurs Linky ont utiles et s'ils permettent vraiment de faire des économies. "On peut avoir un compteur si on ne fait rien, si on le demande mais nous voulons que les gens qui n'en veulent puissent refuser ce compteur, ça nous parait quelque chose d'acceptable," explique Didier Cassier Chardonnel, conseiller municipal.

Peur des ondes, de voir ses données personnelles circuler trop facilement et sa facture gonfler, Christian Communal soutient l'initiative de la mairie. Il va écrie une lettre pour dire à Enedis de ne pas venir chez lui. "Je suis chez moi et le droit de propriété existe. Je n'ai pas envie d'avoir un nouveau compteur car le mien fonctionne bien. En plus, ça va coûter extrêmement cher et c'est nous qui allons payer la facture !," s'insurge cet habitant de 66 ans. 

Des délibérations contestées en justice

En Dordogne, plus de 18 communes auraient pris des délibérations contre les compteurs Linky. D'après Enedis, la majorité a été annulée en justice. L'entreprise ne compte pas attaquer celui-ci en justice car il s'adresse avant tout au syndicat d'énergie de Dordogne, le SDE24. Enedis qui s'étonne que la commune n'ait pas cherché à s'informer auprès de ses services avant de prendre cette délibération.