Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dordogne : 200 communes ont renouvelé leur réseau électrique et enlevé les fils nus

jeudi 26 juillet 2018 à 18:48 Par Armêl Balogog, France Bleu Périgord

200 communes du département de la Dordogne ont fait remplacer les fils nus de leurs lignes basse tension. Le syndicat départemental d'énergies espère le faire dans toutes les communes d'ici 2020.

200 communes de Dordogne ont fait remplacer les fils nus de leurs lignes basse tension
200 communes de Dordogne ont fait remplacer les fils nus de leurs lignes basse tension © Radio France - Sebastien Jarry

Saint-Germain-du-Salembre, France

Avec les fils nus, il y avait parfois des baisses de tension à Saint-Germain-du-Salembre. "Quand vous allumez une lampe, vous voyez un peu la lumière qui s'affaisse et qui reprend", décrit le maire, Jean-Yves Rohart. C'est la 200ème commune du département de la Dordogne à ne plus avoir de fil nu, officiellement inaugurée le jeudi 26 juillet.

Pour ne plus avoir de baisse de tension

"Nous avons seulement une partie d'enterrée sur le bourg et un ou deux hameaux qui bénéficient du réseau enterré", explique le maire, la majorité du réseau était fait de câbles torsadés aériens.

"L'avantage du réseau aérien, c'est que lorsque vous avez des coupures, elles sont plus facilement identifiables. Quand vous avez un réseau enterré c'est compliqué", continue Jean-Yves Rohart.

Les travaux de remplacement ont duré deux mois à Saint-Germain-du-Salembre. Mais ils sont lancés en Périgord depuis 2012 et l'engagement du syndicat départemental d'énergies de la Dordogne (SDE24) pour ce qu'il appelle "l'éradication" des fils nus.

Objectif : plus de fil nu en 2020

En 2015, 1.700 kilomètres de fils étaient à changer dans le département. Il n'en reste plus que 600 environ en juillet 2018. A la fin de l'année, 357 communes périgourdines les auront changés et la totalité des 520 en 2020, espère le SDE24.

Les fils nus datent pour certains des années qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale, le réseau est ancien et vétuste. Les câbles torsadés, enterrés ou aériens, paraissent être la solution.

Selon Philippe Ducène, le président du SDE24, le remplacement du réseau a permis de réagir plus rapidement après les forts orages qui ont frappé le Périgord au début du mois de juillet. "Nous avons tous constaté, par rapport à 2009, que l'électricité a été rétablie assez rapidement. C'est plus facile. Il y a moins de réparation à faire. Donc c'est un choix heureux."