Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 53 en orange
Dossier : Contournement de Beynac

Dordogne : près de 300 personnes réunies pour défendre la déviation de Beynac

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord

Les partisans de la déviation de Beynac se sont réunis ce samedi matin pour défendre le projet, cinq jours après la décision du conseil d'Etat. Ils étaient entre 250 et 300 personnes.

Ils étaient environ 250/300 à s'être rassemblés ce samedi matin pour défendre la déviation
Ils étaient environ 250/300 à s'être rassemblés ce samedi matin pour défendre la déviation © Radio France - Harry Sagot

Entre 250 et 300 personnes étaient réunies ce samedi matin pour défendre la déviation de Beynac. Ces partisans du projet ont fait entendre leur colère, cinq jours après la décision du conseil d'Etat qui enterre en théorie cette déviation. 

Plusieurs élus présents

Parmi les participants ce samedi matin, il y avait les maires des quatre communes concernées, le président de l'association "J'aime Beynac et sa vallée" et le président du conseil départemental, Germinal Peiro.

Cinq jours après la décision du conseil d’État les partisans à la déviation ne désarment pas
Cinq jours après la décision du conseil d’État les partisans à la déviation ne désarment pas © Radio France - Harry Sagot

La date choisie était également symbolique. Ce 4 juillet 2020 aurait dû être le jour de l'inauguration de cette déviation a rappelé Germinal Peiro. Les organisateurs sont restés néanmoins flous sur les actions qu'ils comptent mener pour éviter la destruction du chantier.

 Les maires des 4 communes concernées, le président de l'association "J'aime Beynac et sa vallée" et le président du conseil départemental, Germinal Peiro, étaient présents
Les maires des 4 communes concernées, le président de l'association "J'aime Beynac et sa vallée" et le président du conseil départemental, Germinal Peiro, étaient présents © Radio France - Harry Sagot

Les partisans de la déviation ont d’ores et déjà prévu une autre manifestation à Beynac le samedi 5 septembre prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess