Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Dordogne : agriculteurs et gilets jaunes bloquent le centre des impôts de Bergerac

lundi 3 décembre 2018 à 15:34 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

Les agriculteurs de la Coordination rurale bloquent le centre des impôts de Bergerac ce lundi. Avec l'aide de quelques gilets jaunes

Les tracteurs de la coordination rurale à Bergerac
Les tracteurs de la coordination rurale à Bergerac © Radio France - Antoine Balandra

Bergerac, France

Une délégation de gilets jaunes sera finalement reçue ce mardi après midi à Matignon par le premier ministre Edouard Philippe. Matignon qui promet l'annonce de mesures avant le début de la concertation de trois mois promise par Emmanuel Macron.

En attendant, la mobilisation des gilets jaunes continue. Y compris en Dordogne, avec par exemple des barrages filtrants aux Lèches, près de l'A89. Et puis ce lundi, une vingtaine de gilets jaunes ont rejoint une dizaine d'agriculteurs de la coordination rurale. Agriculteurs qui ont décidé de bloquer symboliquement et pendant toute la journée le centre des impôts de Bergerac.

Ce lundi matin, un tracteur est garé avec sa remorque sous un fin crachin face à la grille du centre des impôts. Devant lui, une dizaine d'agriculteurs de la coordination rurale du bergeracois. Tous ont revêtu le gilet jaune siglé Coordination rurale.

C'était naturel, estime Justin, qui élève des veaux sous la mère à Razac d'Eymet.

"Le problème c'est qu'on est dans une profession où on a des charges à gogo, on arrive plus à vivre. Il faut que ça change... Les impôts c'est un signe symbolique de l'Etat... C'est très compliqué je suis associé avec mon père sur l'exploitation, nous gagnons 500 euros par mois, comment on fait pour vivre à trois, avec ma femme et ma fille, avec 500 euros c'est plus possible" dit ce jeune agriculteur

Face aux agriculteurs, une vingtaine de gilets jaunes sont venus eux aussi aider à bloquer le centre des impôts. Pacifiquement précisent-ils en référence aux affrontements du week-end à Paris notamment.

Les agriculteurs bloquent le centre des impôts de Bergerac - Radio France
Les agriculteurs bloquent le centre des impôts de Bergerac © Radio France - Antoine Balandra

Sans excuser les casseurs, Nathalie, une gilet jaune bergeracoise, comprend l'impatience. "Quand on pousse les gens à la colère, ils en ont marre, ils sont à bout. Emmanuel Macron devrait bouger là quand même" dit-elle en référence à l'absence de prise de parole du président dimanche et lundi.

En attendant d'éventuelles propositions du gouvernement... Gilets jaunes et agriculteurs promettent de maintenir la pression.