Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Société

Dordogne : cet été à Coulounieix, les jeunes s'occupent des personnes âgées

dimanche 29 juillet 2018 à 18:13 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord et France Bleu

Chaque année, la ville de Coulounieix-Chamiers embauche une dizaine de jeunes pour s'occuper des personnes âgées de la ville. Un job d'été formateur pour ces adolescents. Un peu plus de lien social pour les seniors.

Morgane (à gauche) et Joséphine ont passé trois semaines auprès des personnes âgées.
Morgane (à gauche) et Joséphine ont passé trois semaines auprès des personnes âgées. © Radio France - Benjamin Fontaine

Pendant les vacances, il n'est pas toujours facile de trouver une occupation pour vos ados, surtout si ils ont moins de 16 ans. A Coulounieix-Chamiers depuis une dizaine d'années, la municipalité propose à des jeunes de la ville d'occuper un job d'été pendant près d'un mois. Ils sont recrutés sur CV et entretien. 

Cet été, 12 jeunes ont été choisis pour s'occuper des espaces verts de la ville ou travailler auprès des seniors : six en juillet et six en août. Pendant trois semaines, Morgane, 17 ans a notamment participé à l'animation des cours de sport pour les personnes âgées de la ville. 

Créer du lien avec les seniors

Dans la salle climatisée du conseil municipal, une quinzaine de retraités assis forment un cercle. En short et tee-shirt Morgane leur donne des conseils : _"décontractez votre bras et vos épaules."  L'ambiance est bonne enfant, Morgane a réussi à créer un lien avec ses aînés. Elle parle recette de cuisine, jardinage, elle blague aussi. "Je suis très proche de ma grand-mère et là c'est comme si j'avais dix grands-mères," sourit la jeune femme qui s'est faite adopter sans difficultés. Yvette, 87 ans ne lui trouve que des qualités. "Elle est très attentionnée, gentille et elle donne du tonus !"_ Ce travail c'est une première pour Morgane qui n'a pas de diplôme mais veut devenir maître-chien. 

Grandir, mûrir, gagner en autonomie

La ville a créé ces jobs pour permettre à certains jeunes de se trouver un but. Isabelle Plenat est coordinatrice au pôle seniors du centre social Saint-Exupéry. "Au départ ils ne savent pas trop où ils arrivent mais ils prennent leurs marques, leurs repères, ils discutent. J'ai eu de très bons échos de la part des seniors cette année."

Joséphine, 17 ans également, a elle passé du temps avec les retraités de l'Ehpad Jean Gallet. "J'avais beaucoup d'appréhension, j’étais timide mais à un moment donné je me suis dit que je devais m'enrichir et travailler. On a établi un lien ! Il faut toujours être auprès d'eux. Une dame a dit que ça lui faisait du bien. Ce job m'a permis d'être moins timide, plus autonome et à gagner en maturité aussi."  Ce petit job c'est aussi un peu d'argent de poche. Morgane par exemple, a touché un peu plus de 500 euros pour le mois. Elle envisage maintenant de faire un peu de bénévolat auprès des personnes âgées.