Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : le tireur en fuite identifié

Société

Dordogne : cinq tonnes de cèpes vendues sur les marchés de Villefranche-du-Périgord et Monpazier

lundi 24 août 2015 à 19:21 Par Marie-Sylvie Prudhomme, France Bleu Périgord

C'est la folie du cèpe en ce moment en Dordogne. Une grosse pousse inonde les marchés qui ouvrent les uns après les autres. Ce lundi, cinq tonnes de champignons ont été vendues sur les marchés de Villefranche-du-Périgord et Monpazier entre 8 et 12 euros le kilo.

cèpes Dordogne
cèpes Dordogne - Malou

C'est une très belle pousse que connait le Périgord depuis quelques jours: les cèpes se trouvent à foison, les photos des internautes sur la page facebook de France Bleu Périgord le prouvent. Et depuis trois jours, évidemment ils inondent les marchés.

Les marchés officiels ont ouvert. Mussidan vendredi dernier et ceux de Villefranche-du-Périgord et Monpazier ce lundi. A Villefranche, trois tonnes de champignons étaient à vendre entre 8 et 12 euros et 1,5 tonne à Monpazier. A Mussidan, 400 kgs de cèpes sont partis.

Entre 8 et 12 euros le kilo

La quasi totalité des cèpes a trouvé acheteur même si à Villefranche quelques centaines de kilos sont restés dans les cageots . Pour Jean-Louis Carrier, responsable du marché "on frôle la saturation" , si ça continue les particuliers et les professionnels ne pourront pas absorber toutes ces quantités.

QDJ Cepes Villefranche / SON B

A Monpazier, ce sont plus de cinq tonnes de champignons qui ont été vendues en trois jours . En revanche, dans le Nord du département à Saint-Saud-la-Coussière, le marché n'a pas encore ouvert, mais selon le maire Pierre Duval " ça ne devrait pas tarder, il y a des signes", le marché pourrait ouvrir en fin de semaine.

Météo favorable pour les jours à venir

Après les pluies de ces deux derniers jours, le soleil revient à partir de ce mardi et surtout la chaleur avec plus de 30 degrès au thermomètre jusqu'à samedi. Un temps plus que favorable pour que le roi des forêts périgourdines fasse le bonheur des mycologues et des gastronomes.

A LIRE AUSSI

CARTE - Dordogne : où ramasser légalement des champignons ?