Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dordogne : cuisiner avec de la graisse de canard est toujours à la mode chez les jeunes

samedi 4 novembre 2017 à 15:03 France Bleu Périgord

La saison des marchés au gras recommence en Dordogne ce week-end. Il est temps de préparer les conserves de fin d'année et d'acheter les foies pour Noël et dans les rangs, ce samedi, contre toute attente, il y avait beaucoup de jeunes qui continuent à cuisiner avec la graisse de canard.

Le marché au gras de Périgueux a ouvert ce samedi et continuera tous les mercredis et samedis jusqu'à la mi-mars.
Le marché au gras de Périgueux a ouvert ce samedi et continuera tous les mercredis et samedis jusqu'à la mi-mars. © Radio France - Caroline Pomès

Périgueux, France

Les grands-mères sont parfois parties en laissant leur livre de recettes. Et les petits-enfants essayent de faire perdurer la tradition. Ce samedi, pour l'ouverture de la saison des marchés au gras à Périgueux, de nombreux jeunes ont fait le déplacement pour goûter les produits de la petite quinzaine de producteurs périgourdins. Cuisiner les carcasses de canards et faire frire les patates dans la graisse de canard, ils connaissent.

Les magrets de canards à 7 euros le kilos ! - Radio France
Les magrets de canards à 7 euros le kilos ! © Radio France - Caroline Pomes

"Ce n'est pas aussi bon que les recettes de mamie mais on essaye !"

Parmi les têtes blanches et les habitués, de nombreux jeunes sont venus se promener au premier marché à Périgueux, place Saint-Louis. "On connait les bonnes choses", rit Nathalie. Mais cette trentenaire, les mains pleine de boites de gras de canard, reconnait qu'elle en utilise moins que ses grands-parents. "A trop forte dose, ce n"est pas très bon pour la santé", surenchérit, une Marseillaise du même âge, qui passe ses vacances en Dordogne. "Mais on sait se faire plaisir même si ce n'est pas si bon que les recettes de mamie !"

Le fameux bouillon de carcasse de canard avec des vermicelles à rajouter.  - Radio France
Le fameux bouillon de carcasse de canard avec des vermicelles à rajouter. © Radio France - Caroline Pomès

Le marché de Thiviers a également rouvert ce samedi matin, sous le chapiteau de la place-Foch. Et pour ceux qui ont raté les producteurs, les marchés au gras continueront tous les samedis et mercredis jusqu'à la mi-mars.

Et pour l'instant, le prix du canard reste accessible malgré la grippe aviaire. Le coeur de canard est à 50 centimes, la carcasse à partir d'un euro et la cuisse de confit à partir de 4 euros.

Par :