Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le président de la Ligue des Droits de l'Homme en Dordogne : "Il est urgent d'aider les migrants"

samedi 27 janvier 2018 à 21:50 Par Manon Derdevet, France Bleu Périgord

Ce samedi matin, Malik Salemkour, le président de la LDH était en Dordogne, à Périgueux pour le comité régional de l'organisation de défense des droits de l'homme. Il en a profité pour dénoncer la politique du gouvernement envers les migrants.

Des représentants de la LDH de Dordogne mais aussi de la Nouvelle Aquitaine se sont retrouvés ce samedi à Périgueux
Des représentants de la LDH de Dordogne mais aussi de la Nouvelle Aquitaine se sont retrouvés ce samedi à Périgueux © Radio France - Manon Derdevet

Périgueux, France

"Le gouvernement fait un double discours" c'est le message principal des représentants de la Ligue des Droits de l'Homme ce samedi à Périgueux. Malik Salemkour, le président de la LDH en France a fait le déplacement pour le comité régional de l'organisation de défense des droits de l'homme. 

A l'ordre du jour notamment, l'avenir de l'accueil des migrants avec la nouvelle loi que va mettre en place par Emmanuel Macron. Malik Salemkour dénonce un double discours de la part du gouvernement. "D'un côté le président fait l'apologie de valeurs humanistes et de l'autre il y a des violences policières à l'encontre des migrants" s'inquiète le président de la Ligue des Droits de l'Homme.

"Tous les jours quelqu'un vient frapper à notre porte" Franck Merlin Anglade le président de la section de la Ligue des Droits de l'Homme pour le Grand Périgueux.

Dans le département, de plus en plus de migrants bénéficient de l'aide de la LDH. "Tous les jours quelqu'un vient frapper à notre porte. Nous les assistons pour qu'ils aient des conditions d'hébergement correctes. Les enfants sont scolarisés, les parents ont souvent des promesses d'embauche, nous les aidons à pouvoir rester en France en situation régulière" explique Franck Merlin Anglade, président de la section de la Ligue des Droits de l'Homme pour le Grand Périgueux. 

"J'ai croisé un homme qui avait été torturé puis emprisonné en Libye et en Syrie et qui avait été esclave" Franck Merlin Anglade

Des hommes et des femmes qui ont fui les violences dans leurs pays et qui viennent chercher refuge en France. "J'ai croisé un homme qui avait été torturé puis emprisonné en Libye et en Syrie et qui avait été esclave. On ne peut pas rester indifférent à ça" poursuit Franck Merlin Anglade. 

La LDH lutte aussi contre le racisme ou les préjugés envers les migrants pour que la coexistence avec les Périgourdins soit la plus facile possible.