Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dordogne : Ils demandent à pouvoir mourir dans la dignité

jeudi 2 novembre 2017 à 19:53 Par Manon Derdevet, France Bleu Périgord

Une trentaine de Périgourdin s'est réunie ce jeudi matin au parc Gamenson à Périgueux à l'occasion de la 10e Journée Mondiale des Associations pour le Droit à Mourir dans la Dignité.

En France, 69.000 personnes sont adhérents de l'Association pour le droit à mourir dans la dignité
En France, 69.000 personnes sont adhérents de l'Association pour le droit à mourir dans la dignité © Radio France - Manon Derdevet

Périgueux, France

Une vingtaine de petits drapeaux plantés dans la pelouse au pied de l'arbre de la Liberté pour symboliser les personnes mortes dans la douleur sans avoir eu le droit à partir dans la dignité. Ce jeudi l'Association pour le Droit à Mourir dans la Dignité avait organisé une cérémonie avec dépôt de gerbe de fleur pour le droit à mourir dans la dignité. Un hommage symbolique mais aussi militant pour mettre la lumière sur le droit à mourir dans la dignité.

614 membres de Associations pour le Droit à Mourir dans la Dignité en Dordogne

Parmi les 614 membres de l'ADMD en Dordogne certains ont vu leurs proches mourir dans la douleur, d'autres sont eux mêmes atteints de pathologies et souhaiteraient choisir la manière dont il vont mourir. Mais quel que soit leur situation, tous réclament la possibilité de partir dans la dignité.

Les membres de l'association voudraient que l'on puisse légiférer sur le droit à mourir dans la dignité. - Radio France
Les membres de l'association voudraient que l'on puisse légiférer sur le droit à mourir dans la dignité. © Radio France - Manon Derdevet

"Si je tombe gravement malade, je ne veux pas que ma famille me voit agoniser, je veux choisir quand je pars. C'est un droit fondamental, on doit pouvoir décider de vivre ou de s'arrêter de vivre. Il est inadmissible que l'on soit obliger de dépenser des milliers d'euros pour aller mourir en Belgique ou en Suisse ! " explique Chantal, une militante.

Cependant, une médecin présente pour la commémoration a également tenue à insister sur les progrès que la médecine fait en terme de soins palliatifs. "On progresse beaucoup pour permettre aux malades en fin de vie de partir dans les meilleures conditions possibles" explique cette professionnelle de santé périgourdine.

Les militants périgourdins demandent un débat pour obtenir une loi sur le droit à mourir dans la dignité. Et ils espèrent que la nouvelle présidence se penchera très bientôt sur la question.