Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dordogne : judokas et apprentis policiers ensemble pendant 48h

mardi 31 octobre 2017 à 18:44 Par Manon Derdevet, France Bleu Périgord

Ce lundi et mardi des judokas de la région sont venus vivre en immersion avec des cadets de l'école nationale de police de Périgueux dans le cadre de l'opération "Ensemble pour un avenir citoyen 2017".

Ceinture blanche ou noire, les règles sont les mêmes pour tout le monde sur le dojo de l'école nationale de police de Périgueux
Ceinture blanche ou noire, les règles sont les mêmes pour tout le monde sur le dojo de l'école nationale de police de Périgueux © Radio France - Manon Derdevet

Périgueux, France

Et si le judo pouvait aider nos apprentis policiers Périgourdins à se former ? C'est du moins le pari qu'a fait l'école nationale de police de Périgueux. Au total, une cinquantaine de jeunes cadets de la République, judokas mais aussi judokas du sport adaptés ont participé lundi et mardi à l'opération "Ensemble pour un avenir citoyen 2017".

Quatre écoles de Police en France participent à cette manifestation : Nîmes, Saint-Malo, Roubaix et Périgueux.

Une cinquantaine de jeunes judokas et cadets de la République ont participé à l'opération - Radio France
Une cinquantaine de jeunes judokas et cadets de la République ont participé à l'opération © Radio France - Manon Derdevet

Le principe est simple : permettre à des jeunes judokas et à des apprentis policiers de vivre ensemble et d'échanger durant 48h.

Au programme de ces deux jours, on trouve évidemment des leçons de judo mais aussi des jeux par équipe pour simuler une arrestation par exemple et apprendre les fondamentaux du travail des policiers. 48h durant lesquelles les judokas dorment, mangent et vivent au rythme des cadets de la République.

Une démonstration de Thierry Fabre

Pour inaugurer l'opération en grande pompe, Thierry Fabre, 3e aux championnats du monde 2010 en moins de 100 kilos est venu donner un cours de judo aux participants. Sur le tatami du dojo de l'école de police de Périgueux, quelque soit la couleur de sa ceinture les judokas et les cadets de la Républiques sont tous soumis aux mêmes règles.

C'est la deuxième fois que Thierry Fabre vient à l'école nationale de police de Périgueux - Radio France
C'est la deuxième fois que Thierry Fabre vient à l'école nationale de police de Périgueux © Radio France - Manon Derdevet

C'est la deuxième fois que ce célèbre judoka, également ex-gendarme, vient participer à l'opération. Car pour lui, policiers et adeptes du judo partagent les même valeurs.

"En judo on a un code moral qui correspond tout à fait à celui des policiers. Les valeurs centrales sont le respect et la maîtrise de soi. Pour un policier qui est toujours au contact des autres ces valeurs sont primordiales" insiste le judoka.

Des valeurs que Frédéric Ménard, le directeur de l'école nationale de police de Périgueux, souhaite inclure dans la formation de ses élèves.

Pour les cadets comme pour les judokas, ces échanges sont très instructifs. Et certains judokas repartent même en ayant à leur tour envie de devenir policiers plus tard.