Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : l'agglomération de Périgueux veut renforcer sa taxe sur les locaux commerciaux vides

-
Par , France Bleu Périgord

L’agglomération du Grand Périgueux veut s'attaquer plus sévèrement aux locaux commerciaux vides. Elle souhaite renforcer sa taxe sur le foncier afin d'inciter les bailleurs à trouver preneur.

700 locaux commerciaux sont vides à Périgueux
700 locaux commerciaux sont vides à Périgueux © Radio France - Théo Caubel

Des vitrines vides, le rideau baissé. Depuis plusieurs années les locaux commerciaux vides se multiplient dans le Grand Périgueux et notamment dans le centre-ville. On en compte aujourd'hui environ 1 500 sur l'agglomération dont 700 rien que pour la ville de Périgueux. Face à ce phénomène, les élus souhaitent taxer plus sévèrement les propriétaires de locaux vacants.

Une taxe plus sévère sur les locaux commerciaux vides

Une taxe existe déjà depuis 2016, elle s'applique aux bailleurs qui ont des espaces vides depuis au moins deux ans. Ils voyaient leur taxe foncière augmenter au fur est à mesure, plus 10 % dès la troisième année, 20 % pour la suivante, jusqu'à 30 %. L'agglomération souhaite aller plus loin et passer directement à 20 %, puis 30 % et aller jusqu'à 40 %. La mesure pourrait être votée d'ici la fin de l'année. 500 locaux commerciaux seraient concernés.

Le renforcement de cette taxe pourrait s'accompagner de la création d'une société foncière commerciale pour racheter les locaux vacants et les louer ensuite à petit prix. Pour Floran Vadillo, vice-président de l'agglomération délégué à l'attractivité commerciale, il faut aussi travailler sur l'offre. "On n'a pas la même expérience de consommateur quand on est en périphérie ou quand on est en centre-ville. Et il faut tenir compte de ces éléments pour travailler sur de la complémentarité. Dans une ville comme Périgueux, il a des commerces typiques de centre-ville qui peuvent s'installer et qu'on peut aider comme des boutiques de petit bricolage ou de mobilier." Une étude auprès des habitants est d'ailleurs prévue pour définir les besoins. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess