Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mission "Alpha", la deuxième aventure de Thomas Pesquet dans l'espace

Un ancien chef périgourdin a préparé des repas gastronomiques pour Thomas Pesquet dans l'espace

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

L'astronaute français, Thomas Pesquet, décolle pour la Station spatiale internationale ce vendredi 23 avril. Dans ses valises, il aura quelques plats "festifs" cuisinés par l'ancien chef de l'Imaginaire à Terrasson, François Adamski.

 François Adamski et Thomas Pesquet lors de la préparation de ces menus "festifs"
François Adamski et Thomas Pesquet lors de la préparation de ces menus "festifs" - Servair

Un petit goût du Périgord dans l'espace. Ce vendredi, l'astronaute français, Thomas Pesquet, décolle de Cap Canaveral en Floride direction la Station Spatiale Internationale (ISS). Il va passer six mois en orbite autour de la terre. Pour donner encore plus de saveur à ce voyage, le Français emportera avec lui des "repas festifs" préparés par l'ancien chef du restaurant l’Imaginaire à Terrasson, François Adamski.

Des repas pour les grandes occasions

Il a concocté pour Thomas Pesquet, trois entrées, trois plats et trois desserts différents. On retrouve par exemple un risotto céleris fondants et truffenade, un bœuf bourguignon et des crêpes suzettes. Ces repas seront ensuite partagés avec les autres membres de l'ISS comme le veut la tradition. "Comme il y a plusieurs nationalités, chacun ramène des plats de son pays. Et par exemple, pour le 4 juillet, la fête nationale aux Etats-Unis, les astronautes américains vont sortir leur repas festif", explique François Adamski.

Le chef, qui travaille aujourd'hui chez Servair, entreprise spécialisée dans la restauration aérienne, a été choisi avec sa société par l'Agence spatiale européenne pour préparer ces repas. Il a ensuite élaboré les menus en lien avec Thomas Pesquet. "Il voulait partir avec des plats qu'il aime mais aussi identitaires de la gastronomie française", ajoute-t-il. 

Un cahier des charges bien précis

Les plats ont été mis dans des poches sous-vide pour leur conservation
Les plats ont été mis dans des poches sous-vide pour leur conservation © Radio France - Servair

Le chef a ensuite dû s'adapter au cahier des charges imposé par l'Agence spatiale européenne. "Il ne fallait pas de trace d'alcool dans le produit fini, pas de sauce, pas de miette. Par exemple pour le risotto, il doit être compact, il ne faut pas que les grains se détachent. Et puis, la nourriture doit se conserver sous-vide au moins un an !" Avant le décollage, François Adamski a réalisé plusieurs tests de vieillissement. "Et je dois dire que même après trois ou quatre mois, les saveurs sont toujours là. Le céleri garde sa puissance et sa texture. Quand on ouvre la poche, on sent toujours l'odeur de la truffe. Même moi, je suis étonné, mais surtout satisfait."

Et en plus de François Adamski, le chef Thierry Marx a concocté quelques plats supplémentaires pour Thomas Pesquet, dont un pressé de pommes de terre aux cèpes, un bœuf de Bazas aux carottes et une tarte amandine aux poires.

François Adamski a préparé trois entrées, trois plats et trois desserts différents pour Thomas Pesquet
François Adamski a préparé trois entrées, trois plats et trois desserts différents pour Thomas Pesquet - Servair
Choix de la station

À venir dansDanssecondess