Société

Dordogne : l'usine Gascogne bois de Belvès va fermer

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord mardi 20 juin 2017 à 15:30

Des t-shirts déposés au sol pour symboliser le mécontentement des salariés de Gascogne Bois
Des t-shirts déposés au sol pour symboliser le mécontentement des salariés de Gascogne Bois © Radio France - Antoine Balandra

C'est désormais officiel : l'usine Gascogne bois de Belvès, en Périgord noir, va fermer d'ici fin juillet/ début septembre. Les 38 salariés vont donc perdre leur travail, sauf arrivée miracle d'un repreneur de dernière minute

Le couperet est tombé. Le site de Belvès de Gascogne Bois devrait fermer d'ici fin juillet/ début septembre. La direction de l'entreprise est venue dans l'usine périgourdine ce mardi annoncer les décisions prises en comité d'entreprise lundi.

Seul espoir désormais pour les 38 salariés : l'arrivée d'un éventuel repreneur. Sinon, ils perdront tous leur emploi. Certains se verront proposer un poste dans les Landes, berceau de l'entreprise, d'autres partiront en retraite anticipée. Mais la plupart perdront bien leur emploi.

C'est donc la fin d'une époque à Belvès où Gascogne bois, spécialiste de la décoration bois d'intérieur et installé depuis près de 30 ans était le premier employeur privé de la commune. De nombreux salariés vont perdre leur job et cela angoisse particulièrement tous ceux qui ont un crédit, et des enfants à nourrir.Comme Marc, conducteur de chaîne,54 ans et 14 ans de boîte :

"Moi je suis juste dans le mauvais créneau, trop jeune pour partir à la retraite et trop vieux pour retrouver du boulot facilement, cela va être compliqué, avec une maison à payer et des enfants dans les études" dit-il

Les salariés de Gascogne Bois attendent la direction de pied ferme - Radio France
Les salariés de Gascogne Bois attendent la direction de pied ferme © Radio France - Antoine Balandra

La situation est encore plus difficile pour Françoise, qui travaille depuis des années chez Gascogne Bois avec son mari :

"J'ai trois gamins, trois enfants à charge sans profession, dont une scolarisée, je suis tombée de haut" dit la salariée

Et la colère est d'autant plus forte que l'usine fonctionnait bien. Surtout la production de lambris exportés vers le Canada. Une production imaginée, et produite à Belvès et qui va désormais être sous traitée au Portugal. D'où l’écœurement général.

Les salariés, très en colère - Radio France
Les salariés, très en colère © Radio France - Antoine Balandra

La direction a évoqué la piste d'un éventuel repreneur. Mais sans en dire plus. La direction qui n'a pas donné suite à nos sollicitations pour l'instant.

A noter que le site de Marmande (19 salariés) en Lot et Garonne devrait lui aussi fermer.

La colère des salariés de Gascogne Bois - Radio France
La colère des salariés de Gascogne Bois © Radio France - Antoine Balandra