Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dordogne : la CGT cheminots suspend le mouvement de grève à la SNCF

jeudi 28 juin 2018 à 11:22 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

La CGT cheminots de Dordogne tenait ce jeudi matin une assemblée générale à la gare de Périgueux. Et les cheminots ont décidé de suspendre le mouvement de grève jusqu'au mois de septembre

Les cheminots suspendent la grève à la SNCF en Dordogne
Les cheminots suspendent la grève à la SNCF en Dordogne © Radio France - Valérie Déjean

Périgueux, France

La CGT cheminots de Dordogne tenait ce jeudi matin une assemblée générale à la gare de Périgueux. Et les cheminots ont décidé suspendre le mouvement de grève jusqu'au mois de septembre. Ils étaient une cinquantaine. Trente d'entre eux ont voté pour la suspension du mouvement après 36 jours de grève. La grève perlée avait débuté début avril et était très suivie en Dordogne mais aujourd'hui, les cheminots CGT veulent marquer une pause. Pour Olivier Riffet, élu CGT aux ateliers du Toulon à Périgueux, il ne s'agit pas  d'un arrêt mais bien d'une suspension jusqu'au mois de septembre. Mais  les initiatives de la direction de la SNCF notamment par rapport au fret, pourrait provoquer d'autres actions.

Olivier Riffet, élu CGT annonce la  suspension de la grève des cheminots - Radio France
Olivier Riffet, élu CGT annonce la suspension de la grève des cheminots © Radio France - Valérie Déjean

Après cette annonce, les cheminots ont rejoint le cortège de 150 personnes regroupant des retraités CGT ou FO, des agents  d'énergie 24, des apiculteurs, des militants de la France Insoumise, du Front de gauche ou de Colère 24 défilant contre la politique du gouvernement. Ils se sont rendus devant la préfecture pour finir à la bourse du travail.