Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dordogne : la CGT postée devant les entreprises pour faire connaître ses revendications

-
Par , France Bleu Périgord

Depuis le début de cette semaine, la CGT se mobilise partout en France et en Dordogne, contre la politique du gouvernement et les réformes promises par Emmanuel Macron. A Boulazac, les syndiqués ont distribué des tracts devant des entreprises.

Pascal Faure (à gauche), le secrétaire de l'union local de CGT Périgueux, tractait à Boulazac.
Pascal Faure (à gauche), le secrétaire de l'union local de CGT Périgueux, tractait à Boulazac. © Radio France - Morgane Schertzinger - France Bleu Périgord

Boulazac, France

Les salariés ne sont pas forcément réceptifs. Certains passent avec la vitre fermée, d'autres s'arrêtent avec un sourire juste devant l'entrée de l'entreprise Inovelec dans la zone industriel de Boulazac. C'est là que les membres de la CGT sont venus tracter ce jeudi matin.

Des entreprises où la CGT est absente

Avant ça, les quelques syndiqués se sont mobilisés dès 4 heures 30 du matin devant la société Sobeval, toujours à Boulazac. "Ce sont des entreprises que l'on a décidé de cibler parce que la CGT n'y est pas présente", explique Pascal Faure, le secrétaire de l'union local CGT Périgueux.

On propose aux salariés de s'organiser avec la CGT
— Pascal Faure, secrétaire

Pendant qu'une équipe était présente à Boulazac, une autre a tracté ce jeudi matin devant les foie gras Delmont à Saint-Laurent-sur-Manoire, devant Leroy Merlin à Marsac et devant Kimo à Montpon. "C'est pour faire connaître nos propositions et revendications et de proposer aux salariés de s'organiser avec la CGT", raconte-t-il.

Contre les réformes d'Emmanuel Macron

La mobilisation de la CGT survient un mois et demi après l'élection du Président Emmanuel Macron, et malgré le changement d'élu, les revendications du syndicat restent les mêmes. C'est "la revalorisation du SMIC à 1 800 euros brut, l'égalité de traitement entre les femmes et les hommes, le maintien des services publics, le renforcement de la sécurité sociale..." que veulent les syndiqués.

On veut combattre cette politique néfaste
— Pascal Faure

La CGT dénonce clairement les réformes annoncées par Emmanuel Macron et dit vouloir "en finir avec les reculs sociaux", à savoir l'accentuation de la loi travail, le passage en force par ordonnance, la suppression de 120 000 fonctionnaires ou encore la réforme de l'assurance chômage.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu