Société

Dordogne : la collecte d'été des Restos du cœur, c'est maintenant

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord vendredi 6 mars 2015 à 8:25

Georges Gautron, le secrétaire général des Resto du coeur
Georges Gautron, le secrétaire général des Resto du coeur © Radio France

Les Restos du cœur lancent leur collecte d'été ces vendredi et samedi dans 60 supermarchés du Périgord. L'association souffre de la baisse des dotations et craint de ne pas réussir à nourrir tout le monde cet été. D'autant que le nombre de bénéficiaires est encore reparti à la hausse ces deux derniers mois.

Georges Gautron, le secrétaire général des Restos du coeur en Dordogne le reconnaît : "Passer l'été sera difficile" .

Alors pour cette collecte, il demande aux donateurs de donner des plats composés, préparés et des conserves variées parce que ce n'est pas "parce qu'on est pauvre qu'il faut manger pauvre" .

Les Restos du coeur ont aussi un besoin urgent de couches bébé grande taille.

Georges Gautron - L'invité du matin de france bleu périgord

Le problème, ce que la crise appauvrit aussi les donateurs. Les dons sont en net recul. 

"On a une diminution des dons autour de 10-15%, l'an dernier on avait récolté 35 tonnes, on espère le double, même si cela paraît compliqué." — Georges Gautron 

Et le nombre de bénéficiaires explose : il est monté à 9.000 en Dordogne cet hiver, notamment du côté de Bergerac et du nord-est du département. Les Restos du cœur sont également en recherche urgente de bénévoles.

Enfin sur le clip des Enfoirés, qui fait le buzz et qui a créé la polémique sur les réseaux sociaux (on y voit des "vieux" chanteurs demander à des jeunes de se bouger).

Georges Gautron estime "faire peut être partie des vieux réacs ', qui se sont bougés à une époque... mais je pense que c'est un clip qui est un dialogue entre deux générations" . Pour lui, "la bonne réponse, c'est de traiter de la polémique par la dérision et de prendre les vrais problèmes au sérieux"