Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : la commune de Verteillac rentre en résistance contre la SMD3

-
Par , France Bleu Périgord

La nouvelle municipalité de Verteillac a décidé de suspendre "ses accords et projets d'installation des nouveaux points de collectes". Elle déplore les questions sans réponses et les flous qui persistent autour de la mise en place de la redevance incitative.

De nouvelles bennes doivent être installées avec le passage à la redevance incitative
De nouvelles bennes doivent être installées avec le passage à la redevance incitative © Radio France - Théo Caubel

Il y avait déjà les collectifs opposés à la mise en place d'un système de redevance incitative pour la collecte des déchets, c'est désormais une mairie qui fait savoir son mécontentement. Dans une lettre datée du 10 septembre, la nouvelle municipalité de Verteillac fait savoir qu'elle suspend "tous les accords et projets d'installation de nouveaux points de collecte" sur la commune. Le document est directement adressé au référent local du syndicat mixte départemental des déchets de la Dordogne (SMD3).

"Beaucoup de questions sans réponse"

La commune ne s'oppose pas sur le principe de ce nouveau système qui consistera à payer plus si on jette beaucoup de déchets. Mais elle déplore la manière dont il se met en place. Tout est parti de l'Assemblée sectorielle de la SMD3 dans le Riébracois le 24 août dernier. "Ce qui nous est apparu, c'est que beaucoup de questions posées restaient sans réponse alors qu'elles auraient déjà dû être réglées" explique David Boucard, adjoint à la mairie de Verteillac et qui suit les questions sur la mise en place de la redevance incitative.

S'il s’inquiète, c'est aussi car les administrés de sa commune viennent de recevoir la documentation sur ce nouveau système. "On a des personnes qui viennent déjà en mairie et qui ne comprennent pas de quoi il en retourne. Le maire a déjà reçu un soir chez lui deux habitants inquiets et avec qui il a eu une discussion jusqu'à 22h. Et je pense que ça ne sera pas les derniers." ajoute David Boucard.

"Laisser du temps au temps"

Du côté de la SMD3, on dit entendre ces inquiétudes et on promet que toutes les questions auront des réponses. "Il faut être patient. On en peut pas aller plus vite que la musique. Le calendrier a dû être modifié à cause de la crise sanitaire et on n'a jamais refusé de répondre aux questions. Les dossiers sont encore à l'étude. Il faut laisser du temps au temps" tente de rassurer Jean-Marcel Beau, président de l'assemblée sectorielle de la SMD3 dans le Riébracois. Il promet également de reprendre contact avec les municipalités de son secteur pour faire un point de situation et tenter de répondre à leurs questions. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess