Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : la grotte de Cussac fête les 20 ans de sa découverte

-
Par , France Bleu Périgord

Il y a 20 ans jour pour jour, un spéléologue périgourdin découvrait la grotte de Cussac. Remarquable pour son art pariétal et pour les pratiques funéraires découvertes, la grotte de Cussac est très protégée. Elle n'est pas visible par le grand public.

La grotte de Cussac a été découverte le 30 septembre 2000 par Marc Deluc
La grotte de Cussac a été découverte le 30 septembre 2000 par Marc Deluc - 3- Cussac– Secteur aval – Locus 1 à vestiges humains – cliché N. Aujoulat, CNP,

La grotte du Cussac fête les 20 ans de sa découverte ce mercredi 30 septembre. A la même date mais en l'an 2000, le spéléologue Marc Delluc découvre la cavité bloquée par des éboulis. Il prévient le soir même les préhistoriens qui viennent expertiser le site et déclenchent les procédures pour protéger le site. 

Des recherches contraintes pour les spécialistes

La grotte de Cussac n'est pas visible par le grand public et même les chercheurs de l'équipe dirigée par Jacques Jaubert, professeur de préhistoire à l'université de Bordeaux, n'y ont accès que quelques jours par an : "nous sommes sur place seulement quatre semaines par an car le site est très difficile d'accès et il y a beaucoup de CO2 à l'intérieur ce qui nous empêche de circuler dans cette grotte durant les périodes chaudes de l'année". 

La grotte de Cussac est spectaculaire car dans son jus, elle n'a pas été atteinte par des aménagements"

Jacques Jaubert, professeur de préhistoire et directeur de l'équipe de recherches sur la grotte de Cussac

Une grotte classée aux monuments historiques

L'Etat a racheté progressivement les parcelles au-dessus de la grotte ornée pour la protéger car la cavité est exceptionnelle selon Jacques Jaubert, professeur de la préhistoire en charge de l'équipe de recherches sur Cussac. Elle a Classée rapidement été classée aux monuments historiques,. Il y a plus d'un kilomètre six de galeries et de gravures monumentales d'art pariétal "avec des panneaux de gravures à 800 mètres de l'entrée". Les pratiques funéraires découvertes sont aussi remarquables avec des "ossements déposés dans des bauges d'ours à plus d'une centaine de mètre de l'entrée". 

On a des empreintes, des traces de passages dans cette grotte"

Les chercheurs étudient la grotte depuis 11 ans avec de nombreuses précautions puisqu'ils étudient les ossements sans les retirer du sol : "les vestiges sont encore en place" assure Jacques Jaubert. Le site est en l'état et "on pratique des recherches non-invasives, normalement en archéologie on détruit au fur et à mesure son outil de travail, sa documentation mais là on la laisse en place. On étudie à distance sauf pour quelques échantillons".

Bientôt des facs similés de la grotte de Cussac ?

L'équipe de chercheurs souhaitent faire découvrir les trésors de Cussac au grand public grâce à des facs similés. Le projet est envisagé assure Jacques Jaubert. Un comité de pilotage a été mis en place et selon le professeur une exposition de pré-figuration devait être présentée cette année mais l'épidémie de coronavirus a retardé le projet. 

Ce mercredi 30 septembre, une conférence est organisée à 18h30 sur la Grotte de Cussac et sur les recherches au PIP, au pôle d'interprétation de la préhistoire. Le chercheur au CNRS Sébastien Villote doit intervenir sur le thème "les morts et la mort à la grotte de Cussac". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess