Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dordogne : la préfète donnera sa décision sur le contournement de Beynac dans les prochains jours

mercredi 10 janvier 2018 à 17:54 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

La préfète de la Dordogne n'a pas tranché. En tout cas pas officiellement. Mais elle promet qu'elle fera connaître sa décision dans les prochains jours sur le projet de contournement de Beynac. Une décision dit-elle qui sera fondée "sur la légalité du projet, pas sur son opportunité"

La préfète de la Dordogne
La préfète de la Dordogne © Radio France - Antoine Balandra

Périgueux, France

La préfète de la Dordogne va bientôt trancher. Anne-Gaëlle Baudouin Clerc s'apprête à prendre sa décision sur le contournement de Beynac..

Elle dira si oui ou non, elle délivre l'autorisation environnementale unique d'ici quelques jours. 

Cet arrêté préfectoral est la dernière étape du processus, avant un éventuel lancement des travaux en cas de feu vert. A la mi-décembre, le CODERST, le conseil de l'environnement et des risques technologiques s'était réuni et avait donné un avis positif. La dernière enquête publique elle s'était achevée le 17 octobre. Elle avait elle aussi donné un avis positif.

Bref, il ne manque plus que la décision de la préfète, qui a théoriquement jusqu'au 20 février pour trancher. Mais Anne Gaëlle Baudouin Clerc annonce qu'elle prendra très bientôt sa décision.

"Moi mon soucis, ma préoccupation, elle a été double : faire respecter le droit, et faire en sorte qu'il y ait une transparence sur les enjeux et les débats" dit la préfète

"Je ne trancherai pas sur l'opportunité du projet, mais sur sa légalité. Le président du conseil départemental, porteur du projet, décidera ce qu'il convient de faire". Si l'arrêté était signé, le département pourrait en effet lancer les travaux de ce projet estimé à 32 millions d'euros. Un tronçon de 3.5 km sur les communes de Castelnaud la Chapelle, Vézac et Saint Vincent de Cosse destiné à contourner le village de Beynac.