Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : le cirque en pleine transformation, les Périgourdins réagissent

-
Par , France Bleu Périgord

Les animaux sauvages seront bientôt interdits dans les cirques itinérants annonce la ministre de la transition écologique, Barbara Pompili au nom du bien-être animal. La question de la présence de l'animal dans un cirque divise les mairies mais aussi les professionnels.

Environ 500 animaux sauvages sont présentés dans les cirques en France. Photo d'illustration
Environ 500 animaux sauvages sont présentés dans les cirques en France. Photo d'illustration © Radio France - Harry Sagot

Dernier tour de piste pour les animaux sauvages, ils seront bientôt interdits dans les cirques itinérants. La ministre de la transition écologique l'a annoncé ce mardi 28 septembre avec l'interdiction des élevages de vison et la fin des orques et des dauphins dans les delphinariums. Barbara Pompili affirme qu'il "est temps que notre fascination ancestrale pour ces êtres sauvages ne se traduise plus par des situations où l'on favorise leur captivité par rapport à leur bien-être". 

Si la présence des animaux sauvages dans les cirques est contestée par les associations de défense des animaux, le débat est partagé dans l'opinion. Il existe environ 60 cirques animaliers en France. Les professionnels qui les gèrent dénoncent une décision pris unilatéralement. Ils revendiquent 14 millions de spectateurs chaque année contre "un million pour le cirque dit contemporain, sans animaux". 

Faut-il interdire les animaux sauvages dans les cirques itinérants ? Valérie Desjean a posé la question aux élèves de l'école des arts du cirque de Boulazac

400 collectivités locales contre les cirques avec des animaux

En Dordogne, plusieurs communes ont pris des arrêtés pour interdire les cirques avec des animaux sur leurs territoires. C'est le cas par exemple à Brantôme,a au Lardin, à Sergeac, et encore à Peyzac-le-Moustier. La maire, Joëlle Jouanel Monribot a choisi dès son premier mandat de refuser d'accueillir les cirques avec des animaux. 

Joëlle Jouanel-Monribot, maire de Peyzac-le-Moustier

Des cirques contemporains avec des animaux

Si certains cirques ont fait le choix de ne plus intégrer d'animaux dans leurs spectacles, d'autres en font revenir comme le cirque Aïtal. Ce cirque contemporain a choisi d'intégrer des animaux domestiques, deux chevaux à ses spectacles. Victor Cathala, l'un des responsables du cirque justifie ce choix "pour remettre l'animal sur la piste, on a tous chez soi des animaux domestiques et faire travailler un animal c'est le garder actif toute sa vie. Une relation se créée avec le maître".

Victor Cathala, l'un des responsables du cirque Aïtal

Le cirque Aïtal se produit du 6 au 10 octobre prochain sur la plaine de Lamoura à Boulazac, à 20h30.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess