Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange
Dossier : Confinement - Coronavirus : infos pratiques et astuces du quotidien

Dordogne : le gouffre de Proumeyssac rouvre non sans quelques adaptations

-
Par , France Bleu Périgord

Le gouffre de Proumeyssac a rouvert ce dimanche 7 juin après trois mois de fermeture. Le port du masque est désormais obligatoire, du gel hydroalcoolique est proposé un peu partout et des box en verre ont été installés dans la cavité pour séparer les groupes.

Des box en verre ont été installés dans le gouffre pour isoler les familles et les groupes
Des box en verre ont été installés dans le gouffre pour isoler les familles et les groupes © Radio France - Théo Caubel

Les sites touristiques rouvrent un à un dans le Périgord. Le dernier en date est le gouffre de Proumeyssac près du Bugue. Cette immense cavité d'effondrement de plus de 50 mètres a pu accueillir ses premiers visiteurs ce dimanche 7 juin, non sans quelques adaptations. Le port du masque est obligatoire, du gel hydroalcoolique est proposé un peu partout sur le site et le nombre de visiteurs dans le gouffre n'excède pas les 35 personnes ou les 13 groupes. C'est deux fois moins que d'habitude.

"Ne pas défigurer le gouffre"

À l'intérieur de la cavité, là où les visiteurs sont invités à s'arrêter, des box en verre ont été installés. L'objectif est d'isoler chaque famille ou groupe pour éviter la propagation du virus. "C'est très sobre ça ne gâche en rien le site. C'était l'une de nos ambitions : arranger le gouffre sans le défigurer", explique Alain Francès le directeur du site. Les visiteurs semblent eux plutôt satisfaits. "Je ne m'attendais pas à voir ces parois en verre. Ça rassure" fait remarquer Cathy venue avec son mari de Bayonne.

Les visites sont limitées à 35 personnes
Les visites sont limitées à 35 personnes © Radio France - Théo Caubel

Un protocole sanitaire qui a cependant un coup, 15 000 € de matériels ont été achetés. "On a déjà notre capacité d'accueil qui a été divisée par deux. Les charges du personnel restent les mêmes car il faut désinfecter régulièrement, explique Alain Francès. Donc, on espère que les mesures sanitaires vont être allégées très prochainement pour un retour à la normale le plus vite possible." Il sait que si la trésorerie n'est pas là à la fin de l'été, c'est l’ouverture en hiver qui est compromise. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess