Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché après la disparition d'un enfant de 8 ans dans les Côtes-d'Armor

Dordogne : le maire de Sarlat ne prendra pas d'arrêté pour rendre le masque obligatoire dans la rue

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord

Alors que des villes comme La Rochelle et Concarneau ont rendu le masque obligatoire partout sur leur territoire, la ville de Sarlat ne prendra pas d'arrêté en ce sens. Le maire Jean-Jacques de Peretti note que ces arrêtés ont été cassés par le conseil d'Etat.

La ville de Sarlat ne rendra pas le masque obligatoire
La ville de Sarlat ne rendra pas le masque obligatoire © Radio France - Aurélie Lagain

Après La Rochelle, Concarneau, la question du port du masque obligatoire sur l'ensemble de la commune, pouvait se poser à Sarlat dont le centre ville est envahi par les touristes.

Interrogé sur ce sujet, le maire de Sarlat, Jean-Jacques De Peretti rejette catégoriquement l'idée de prendre un tel arrêté qui sera, dit il, "réformé par le conseil d'Etat". "En matière de disposition sur le port du masque, il y a d'abord les mesures nationales qui s'imposent à tout le monde, notamment le port du masque en milieu clos, mais les pouvoirs de police d'un maire ne l'autorise pas aujourd'hui à prendre un arrêté sauf si les circonstances locales l'imposent. 

Jean Jacques de Peretti, le maire de Sarlat ajoute : "Les arrêtés qui ont été pris par un certain nombre de communes jusqu'à aujourd'hui ont été réformés par le conseil d'Etat. 

Il faut des circonstances locales exceptionnelles pour imposer le port du masque sur sa commune"- dit le maire de Sarlat

"Les circonstances locales, c'est par exemple, un cluster non loin de Sarlat. A ce moment là, les pouvoirs de police du maire pourraient s'étendre à ces circonstances locales exceptionnelles, et me permettre de prendre un arrêté imposant le port du masque sur tout le territoire de la commune. Je ne peux pas prendre une mesure qui enfreindrait, comme l'indique le conseil d'Etat, la liberté d'aller et venir, si je n'ai pas de raisons supérieures à ces libertés, qui sont des libertés fondamentales".

Le maire de Sarlat rappelle que le port du masque est fortement recommandé sur le marché de Sarlat, les mercredis et samedis. Du gel hydroalcoolique est à disposition du public et des masques peuvent être distribués à ceux qui n'en ont pas.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess