Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dordogne : le mariage est encore bien ancré chez les Périgourdins

dimanche 28 janvier 2018 à 19:40 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

L'Insee a publié récemment une étude très précise sur la situation des couples français. Pacs, mariage, union libre, les types d'union varient en fonction des lieux d'habitation, de la situation professionnelle et de l'âge. En Dordogne, la tradition du mariage est encore bien ancrée.

Le Pacs se signe désormais en mairie et non plus au triubunal.
Le Pacs se signe désormais en mairie et non plus au triubunal. © Maxppp - PhotoPQR

L'Insee a publié il y a quelques semaines une étude très détaillée sur la situation des couples français et notamment sur leur façon de s'unir. Sur 67 millions de Français, plus de 30 millions sont mariés, pacsés ou en union libre. Pour la première fois, l'Insee s'est interrogée sur l'âge, le lieu de résidence et les diplômes de ces amoureux !  

Jusqu'à 35 ans, une préférence pour le Pacs

Il faut d'abord remarquer que l'on se marie plus à l'est du pays, alors qu'à l'ouest, le Pacs gagne du terrain. La Nouvelle Aquitaine se classe au quatrième rang des régions en terme de proportion de couples pacsés dans la population, portée par les chiffres de la Gironde où le Pacs ou même l'union libre sont bien plus en vogue que le mariage. Assez logique puisque le département le plus dynamique de la région est aussi le plus jeune. L'insee démontre que jusqu'à 35 ans les couples préfèrent signer un Pacte civil de solidarité que de passer devant le maire pour officialiser leur union par un mariage.

5% de couples pacsés en Dordogne

En revanche, après 60 ans, les couples respectent encore les traditions. Deux grands "oui" devant un élu en écharpe, sinon rien. Le Pacs séduit beaucoup plus les cadres, les professions intermédiaires que les agriculteurs ou les ouvriers par exemple. Les chiffres augmentent aussi avec le nombre d'années d'études. 

Avec le Lot-et-Garonne, la Dordogne est en tête des départements de Nouvelle-Aquitaine où le mariage reste très implanté. Plus de trois-quarts des couples l'ont choisi pour s'unir. On compte à peine 5% de couples pacsés dans le département alors que la moyenne est à 7% en France.. Lucie, 32 ans, habitante de Brantôme a choisi de se pacser avec son conjoint par sécurité. "Pour protéger notre enfant. On a d'abord choisi le Pacs et nous nous marierons sûrement dans les prochaines années." Depuis le 1er janvier, le Pacs se signe désormais en mairie et non plus dans les tribunaux, ce qui lui donnera sûrement un coup d'accélérateur.