Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dordogne : le meilleur pâtissier du monde Pierre Hermé récompense des détenus en prison

vendredi 23 novembre 2018 à 19:33 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord et France Bleu

Pierre Hermé, élu en 2016 meilleur pâtissier du monde, est le président d'honneur cette année du salon du livre gourmand de Périgueux, qui se tient ce week-end. Il a, à cette occasion fait un crochet par la maison d'arrêt pour récompenser des détenus lors d'un concours de cuisine.

Le meilleur pâtissier du monde Pierre Hermé, dans les cuisines de la maison d'arrêt de Périgueux
Le meilleur pâtissier du monde Pierre Hermé, dans les cuisines de la maison d'arrêt de Périgueux - DR

Périgueux, France

Il est le meilleur pâtissier du monde 2016. Et il a passé sa fin d'après-midi de vendredi en prison !

Pierre Hermé, le pape du macaron, le Picasso de la pâtisserie (comme disait le magazine Vogue) est venu récompenser des détenus de la maison d'arrêt de Périgueux qui participaient à un concours de cuisine. Tout cela bien sûr en marge du salon du livre gourmand qui se tient tout le week-end à Périgueux et où 20 000 personnes environ sont attendues.

Quatre détenus finalistes ont eu 3h30 pour préparer un plat et un dessert. A cette occasion, ils avaient tous revêtu la charlotte et le tablier.

Pour participer à cette épreuve au cahier des charges serré explique Daniel Bretancourt le chef cuisinier de la maison d'arrêt .

"On leur a imposé un pavé d'esturgeon à griller et une ratatouille à faire comme ils voulaient, et une tarte libre de choix, avec les fruits également au choix"

Une évasion... psychologique

"Tous les détenus étaient volontaires. Nous avons eu au total 12 candidats sur une centaine de détenus dans la prison, donc nous avons pris tous les volontaires. La plupart viennent pour s'occuper ou éventuellement pour apprendre un métier" explique Daniel Bretancourt.

La finale s'est donc déroulée sous les yeux de Pierre Hermé, le Picasso de la pâtisserie, venu à Périgueux à l'occasion du salon du livre gourmand dont il est le président d'honneur.

Le jury note les créations culinaires des détenus - Aucun(e)
Le jury note les créations culinaires des détenus - DR

"Un concours de cuisine en prison, je ne savais pas que cela pouvait exister, et je suis ravi de découvrir cela, c'est intéressant. Si la cuisine est un moyen d'insertion, je trouve cela formidable" dit Pierre Hermé

Parmi les participants, Frédéric, un détenu au passé de cuisinier, qui rêve de reprendre son ancien travail.

"Je vais sortir à 8h du matin, à midi j'embauche. Et je me refais la main ici, et puis ça aide aussi psychologiquement à s'évader, entre guillemets bien sûr. Et puis ça me permet d'aider les autres détenus à apprendre, ça fait plaisir" dit-il.

"C'est une porte ouverte sur l'extérieur" confirme le chef d'établissement de la maison d'arrêt de Périgueux Gilles Serge, "c'est une reconnaissance, et puis c'est très motivant, cela leur permet d'imaginer une sortie" poursuit-il.

Tous les détenus participants sont finalement repartis avec un livre dédicacé de Pierre Hermé.