Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dordogne : les familles de chrétiens d'Irak obtiennent le statut de réfugiés

mardi 28 juin 2016 à 6:00 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

Ils sont arrivés le 1er janvier dernier en France, et plus précisément dans le nord du Périgord. Deux familles de chrétiens d'Orient originaires d'Irak ont obtenu le statut de réfugiés. Ils tentent tout doucement de s'intégrer.

La famille de chrétiens d'Irak rassemblée à Excideuil
La famille de chrétiens d'Irak rassemblée à Excideuil © Radio France - Antoine Balandra

Excideuil, France

Alors que l'armée irakienne a libéré il y a quelques jours la ville stratégique de Fallouja, en Dordogne, les deux familles irakiennes réfugiées depuis le 1er janvier ont reçu une bonne nouvelle.

Elles viennent de recevoir l'agrément officiel de l'OFPRA. En clair, ils sont reconnus officiellement comme des réfugiés de guerre. Et elles ont désormais droit à un titre de séjour valable 10 ans et renouvelable.

La fin d'un parcours très dur pour ces deux familles chrétiennes obligées de fuir la ville irakienne et chrétienne de Karakoch dans le nord du pays envahie par Daesh

Six mois après leur installation à Génis, les familles tentent de se reconstruire et de s'intégrer.

"Les enfants ont rapidement appris le français, on peut dire qu'ils comprennent très bien notre langue", explique une proche de la famille

Le père espère désormais trouver rapidement un travail, lui qui est menuisier de formation. Et le couple d'Irakiens a fêté une bonne nouvelle depuis son arrivée en Dordogne : ils ont eu un cinquième enfant, une petite fille née en février, qui n'aura pas connu les horreurs de la guerre. La petite a été baptisée à Excideuil, dans l'église. L'Eglise, qui est très importante pour ces fervents croyants qui fréquentent la messe tous les dimanches.

Reportage avec une famille de chrétiens d'Irak réfugiée en Dordogne

Enfin depuis l'arrivée des familles de Karakoch une autre chrétienne d'Irak a débarqué en Périgord. Une femme originaire de Mossoul qui a fui lorsque les terroristes ont envahi sa ville.