Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dordogne : les gendarmes font de la prévention en kayak

mercredi 8 août 2018 à 20:09 Par Hugo Checinski, France Bleu Périgord

En 2017, ce sont 400 000 personnes qui ont descendu la Dordogne en canoë-kayak. Pour veiller au respect de l'environnement et à la sécurité de tous, les gendarmes y patrouillent en kayak et zodiac.

Les gendarmes patrouillent en kayak et en zodiac pour assurer la sécurité des touristes
Les gendarmes patrouillent en kayak et en zodiac pour assurer la sécurité des touristes © Radio France - Hugo CHECINSKI

Dordogne, France

"Messieurs dames ! Votre gilet de sécurité s'il vous plait. Merci." A bord d'un kayak bleu floqué "Gendarmerie", Yoann et Cédric viennent d'accoster un couple qui naviguait tranquillement sur la Dordogne.  La sécurité est l'affaire de tous et les gilets de sauvetage permettent véritablement de sauver des vies. L'année dernière, deux personnes sont mortes noyées dans la Dordogne. Les trous d'eau peuvent atteindre jusqu'à trois mètres de profondeur. "Si le gilet n'est pas attaché, quand l'enfant sa se sentir couler, il va lever les bras. Sauf qu'à ce moment-là, hop, le gilet remontera tout seul et l'enfant se pourrait se noyer", explique le maréchal des logis chef Frederic Bathias, gilet de sauvetage solidement attaché. 

 Le gilet de sauvetage est obligatoire sur les canoës-kayaks - Radio France
Le gilet de sauvetage est obligatoire sur les canoës-kayaks © Radio France - Hugo CHECINSKI

"On n'oublie pas que c'est les vacances et que personne n'est là pour créer du tort à autrui. Donc on ne fait que de la prévention." Les gendarmes veillent aussi bien à la sécurité sur l'eau que sur les berges. Barbecue, nudisme : tous les problèmes sont réglés en bonne intelligence. "Les gens sont presque content de nous croiser... (Il s'interrompt, interpellé par un homme à bord d'un kayak) Non monsieur, on ne vous tractera pas. Mais pour vous en sortir, c'est la personnes assise à l'arrière qui doit faire le gouvernail". Tout le monde rigole et les gendarmes reprennent leurs tours. 

Ce n'est pas une zone de non-droit. Ici aussi les règles doivent être respectées." - Colonel Lionel Nicot

Ils sortent une fois tous les deux jours et changent de cours d'eau. L'objectif est de montrer que les gendarmes sont même là où on ne les attends pas. "Il y a quand même plusieurs millier de personne qui descendent la Dordogne chaque jour. Et ce n'est pas une zone de non-droit. Ici aussi les règles doivent être respectées." 

A bord d'un zodiac, le colonel Nicot s'amuse de la fois où il a dû demander à quelqu'un d’éteindre son joint. "Et oui, même sur l'eau le chichon est interdit."

Cet été, personne n'a été interpellé. Et il est bien question que ça continue.