Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Dordogne : les gilets jaunes de Marsac-sur-l'Isle fêtent Noël sur un rond-point

mardi 25 décembre 2018 à 16:53 Par Benjamin Fontaine et Emmanuel Claverie, France Bleu Périgord

Une poignée de "gilets jaunes" s'est retrouvée sur le rond-point de Marsac-sur-l'Isle ce mardi 25 décembre pour fêter Noël. Ils espèrent le retour des autres manifestants après les fêtes.

Les gilets jaunes de Marsac-sur-l'Isle ont partagé un repas ce mardi midi.
Les gilets jaunes de Marsac-sur-l'Isle ont partagé un repas ce mardi midi. © Radio France - Emmanuel Claverie

Marsac-sur-l'Isle, France

Pendant que certains passaient ce mardi 25 décembre en famille pour le traditionnel repas de Noël d'autres se sont retrouvés sur les ronds-points. La période des fêtes risque d'être décisive pour les gilets jaunes dont le mouvement dure maintenant depuis le 17 novembre.  A Marsac-sur-l'Isle tout près de Périgueux (Dordogne), une poignée d'entre-eux se sont rassemblés.

Le soutien de quelques Périgourdins

Marinette vient de garer sa voiture à côté du petit groupe. Elle ouvre le coffre et en sort une bouteille emballée dans un sac plastique.  A bientôt 70 ans avec ces 260 euros de retraite par mois elle se sent concernée par le combat des gilets jaunes. "Vous partagerez entre vous. Merci pour ce que vous faites. Heureusement qu'il y a des gens comme vous qui défendent les autres et en particulier les personnes sans défense et les nécessiteux. "

Un soutien apprécié par Aline qui occupe ce rond-point depuis bientôt un mois et demi. "Les gens passent et s'arrêtent et donnent ce qu'ils peuvent. C'est important de savoir que nous sommes soutenus. Ça fait chaud au cœur et ça nous donne encore plus de force pour continuer." 

Les autres manifestants vont-ils revenir ?

Beaucoup des gilets ont retrouvé leurs familles pendant les fêtes. Jacky espère qu'ils reviendront rapidement sur les ronds-points car pour lui le compte n'y est toujours pas. "Nous avons appelé à nous retrouver au mois de janvier. On verra ensuite ce que le gouvernement va décider en lâchant plus ou se contenter des miettes données il y a quelques jours." Ce week-end, Emmanuel Macron et Edouard Philippe ont appelé tout les deux à un retour à l'ordre.