Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Dordogne : les gilets jaunes préparent une deuxième manifestation départementale samedi 2 février

dimanche 27 janvier 2019 à 12:05 Par Emeline Ferry, France Bleu Périgord

Ils étaient plus de 1.500 à défiler dans les rues de Bergerac le weekend dernier. Les gilets jaunes périgourdins veulent organiser une nouvelle manifestation départementale samedi 2 février.

Les gilets jaunes bergeracois se sont d'abord rassemblés devant le tribunal avant de défiler dans le centre ville.
Les gilets jaunes bergeracois se sont d'abord rassemblés devant le tribunal avant de défiler dans le centre ville. © Radio France - Noémie Philippot

Périgueux, France

Après le succès de leur première marche départementale samedi 19 janvier, les gilets jaunes périgourdins veulent renouveler l'opération, et préparent une deuxième manifestation de la même ampleur. Ils se donnent rendez-vous samedi 2 février, à 14h devant le Palais de justice de Périgueux.

Grâce à leur groupe Facebook "Les gilets jaunes du département unis de la Dordogne", et aux réunions qu'ils organisent, les manifestants ont réussi à se structurer, après plusieurs semaines de discussions. Ils envisagent désormais de faire une marche départementale toutes les deux semaines. Après Bergerac et Périgueux, la suivante devrait avoir lieu à Sarlat, le samedi 16 février.

Un parcours chargé de symboles

"Le départ est devant le Palais de justice, on va descendre vers le commissariat, puis vers les impôts. On ira aussi faire un tour chez les pompiers pour rendre hommage à leurs blessés, pendant cette situation, parce qu'ils n'y sont pour rien. Sur le chemin, on passera devant la mairie", explique Stéphane, l'un des organisateurs. "Et puis on ira faire un petit coucou à Monsieur le préfet".

Un parcours chargé de symboles, car les manifestants veulent "interpeller symboliquement, même si les administrations sont fermées le samedi".

Le weekend dernier, les gilets jaunes étaient plus de 1.500 à défiler dans les rues de Bergerac.