Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Dordogne : les "gilets jaunes" toujours mobilisés pour ce huitième weekend de manifestation

samedi 5 janvier 2019 à 18:58 Par Emeline Ferry, France Bleu Périgord

Sarlat, Mussidan, Bergerac, Périgueux... Les gilets jaunes ont organisé plusieurs manifestations ce samedi en Dordogne. Trois personnes ont été placées en garde à vue, après l'opération péage gratuit à Sourzac.

Les gilets jaunes bloquent les barrières du péage de Sourzac pour laisser passer les voitures gratuitement.
Les gilets jaunes bloquent les barrières du péage de Sourzac pour laisser passer les voitures gratuitement. © Radio France - Emeline Ferry

Dordogne, France

C'est le huitième weekend de mobilisation, et les gilets jaunes restent déterminés. En Dordogne, ils ont organisé plusieurs actions ce samedi 5 janvier pour montrer que le mouvement de protestation ne s'arrête pas. Des manifestations qui se sont déroulées dans le calme, mais trois personnes sont en garde à vue car leur opération n'était pas déclarée.

Opération péage gratuit à Sourzac

Après avoir organisé un rassemblement surprise sur les allées Tourny, dans la matinée, environ 80 gilets jaunes sont allés à Sourzac en début d'après-midi. Ils ont bloqué, sans débordement, les barrières du péage pour laisser passer les voitures gratuitement. 

Au bout d'une quarantaine de minutes, les gendarmes sont intervenus pour les évacuer. Les gilets jaunes, assis devant les militaires, ont entonné la Marseillaise, et ont été raccompagnés jusqu'à leurs voitures. Bien que l'évacuation se soit déroulée dans le calme et sans violence, trois organisateurs ont été placés en garde à vue car leur manifestation n'était pas déclarée.

Défilé en fanfare à Sarlat

Ce samedi matin, environ 80 gilets jaunes sarladais sont partis du rond-point de Madrazès, avec une fanfare "zéro déchets", c'est-à-dire des instruments confectionnés à base de récup (bidons d'huile...). Des femmes habillées en Marianne, et coiffées d'un bonnet phrygien, étaient en tête de cortège.

Dans le reste du département

120 gilets jaunes ont marché dans le centre-ville de Bergerac, selon la police. Une cinquantaine ont défilé dans le centre de Périgueux dans l'après-midi.

50 manifestants se sont rassemblés à Ribérac. À Terrasson, ils étaient une vingtaine. À Montpon-Ménestérol, ils étaient une petite trentaine, et 25 à Port-de-Couze.

Et une quarantaine de gilets jaunes de Nontron, Brantôme et Thiviers sont allés manifester du côté de Limoges. Ils ont bloqué 3 rond-points et ont participé aux blocages de l'autoroute A20.