Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : les jardins panoramiques de Limeuil font le plein entre deux averses

-
Par , France Bleu Périgord

Les jardins panoramiques de Limeuil ont accueilli près de 800 visiteurs vendredi, une fréquentation digne d'un mois d'août. En revanche, les allées sont restées vides ce samedi avec la pluie.

Les jardins de Limeuil ont accuelli près de 800 personnes vendredi
Les jardins de Limeuil ont accuelli près de 800 personnes vendredi © Radio France - Théo Caubel

Malgré le temps, les touristes ont retrouvé la Dordogne pour ce pont de l'Ascension. La plupart des gîtes et chambres d'hôtes affichent complet. Pourtant, la plupart des sites touristiques restent fermés. Impossible de rentrer dans les châteaux, faire les musées, seuls les jardins sont ouverts en attendant le 19 mai. Il y a Marqueyssac, Eyrignac mais aussi les jardins panoramiques de Limeuil. Le site a rouvert il y a deux semaines au moment de la levée des restrictions de déplacement et il attire les touristes en ce long week-end de l'ascension.

Près de 800 visiteurs vendredi

"On a accueilli presque 800 personnes ce vendredi, explique David Faugères est le directeur de l'association "Au fil du temps" qui gère le site. C'est comparable à une bonne journée du mois d'août pour nous. En même temps, nous sommes les seuls sites ouverts, il faisait beau et les gens avaient envie de se promener."

Pour ce samedi, l'ambiance était tout autre. La pluie incessante a rebuté une partie des visiteurs. Même si quelques irréductibles ont déambulé dans les sentiers du jardin. "On n'est pas venu pour rester enfermé. Sinon, on serait resté chez nous à Nantes où l'on avait le même temps" fait remarquer Anne venue passer le week-end en Périgord avec sa famille. D'autres avaient acheté spécialement le parapluie. Si le ciel est resté gris durant la visite, ils ont pu en revanche bénéficier d'un jardin presque que pour eux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess