Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dordogne : les retraités dans la rue contre la baisse de leurs pensions

mercredi 14 mars 2018 à 18:22 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

L'intersyndicale des retraités appelle à descendre dans la rue ce jeudi 15 mars contre la hausse de la CSG pour les retraités et la baisse des pensions. En Dordogne, deux rassemblements sont programmés à Périgueux et Bergerac.

En septembre dernier, 400 retraités avaient défilé à Périgueux.
En septembre dernier, 400 retraités avaient défilé à Périgueux. © Radio France - Antoine Balandra

Contre la hausse de la CSG et la baisse des pensions, les retraités vont descendre dans la rue ce jeudi 15 mars. En Dordogne, deux rassemblements sont prévus à 10h à Bergerac et Périgueux. Le premier partira de la place Gambetta pour se diriger vers la permanence du député Michel Delpon. A Périgueux, le cortège partira de la bourse du travail pour rejoindre la préfecture où une délégation sera reçue.

Les retraites de 1.300 euros les plus concernées par la hausse de la CSG

En supprimant la part salariale des cotisations chômage et de l'assurance maladie, Emmanuel Macron a voulu redonner du pouvoir d'achat aux salariés du privé. Conséquence directe de cette décision, depuis le début de l'année, la CSG a augmenté de 1.7 point pour les retraites qui dépassent les 1.200 euros. Une mesure qui ne passe pas chez les retraités périgourdins.  

Cette annonce a d'abord été une surprise pour Daniel. "Par rapport à ce que Macron avait annoncé en 2016, ça ne passe pas." Ce retraité, ancien prothésiste dentaire de 75 ans n'est pas le plus à plaindre il le sait.  Il touche plus de 2.200 euros par mois. "J'ai perdu 70 euros chaque mois, je l'ai encore en travers du gosier. Le gouvernement est tranquille. Les cheminots, les agriculteurs peuvent mettre le bazar dans le pays mais nous les retraités nous sommes tranquilles."

90 euros en moins chaque mois

Ancien professeur, Yves perçoit chaque mois une pension de réversion, la hausse de la CSG lui fait perdre 90 euros par mois, plus de 1.000 euros à l'année ! Il n'aime pas trop les arguments avancés par le gouvernement pour justifier cette baisse des pensions.  _"_Cette idée de dire qu'il faut être solidaire avec les jeunes ne me plaît pas. Moi j'ai financé les études de mes enfants. La perspective de voir son pouvoir d'achat diminuer encore et encore avant de finir en Ehpad ce n'est pas très réjouissant."

Jeanine termine ses courses sur le marché de Périgueux avec dans son cabas, des légumes et de la viande. "Je touche 1.500 euros de retraite par mois et je vais avoir 19 euros en moins chaque mois, c'est que je viens de dépenser pour acheter mon poisson, mais je ne me plains pas plus que ça. Je sais que des jeunes qui travaillent gagnent moins que moi." Un peu désabusés, ces trois retraités n'iront pas manifester ce jeudi. Selon eux "ça ne servira à rien".