Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dordogne : nouvelles tensions autour du ball trap de Servanches

mardi 27 novembre 2018 à 6:01 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

Une réunion publique doit avoir lieu ce mardi soir à Servanches, dans la Double, en Dordogne. Et cela alors que le conseil municipal a adopté vendredi une délibération invitant le maire à prendre un arrêté de fermeture.

Le ball trap de Servanches
Le ball trap de Servanches © Radio France - Pauline Ben Ali

Servanches, France

Le ball trap de Servanches va-t-il pouvoir rouvrir ? Théoriquement, la réouverture du ball trap controversé de la petite commune de la forêt de la Double doit avoir lieu ce mercredi 28 novembre à 14h.

Car l'établissement était fermé depuis... 15 mois suite à un arrêté préfectoral pris le 29 juin 2017. Début octobre le tribunal administratif de Bordeaux a annulé l'arrêté préfectoral pour vice de procédure. Et le ball trap peut donc rouvrir.  Sauf que vendredi dernier (23 novembre), le conseil municipal de Servanches a adopté une délibération demandant la fermeture de l'activité contre l'avis du maire.

Une des affiches du collectif des riverains et voisins de Servanches - Radio France
Une des affiches du collectif des riverains et voisins de Servanches © Radio France - Caroline Pomès

Bref, la réunion convoquée ce soir par la mairie de Servanches s'annonce électrique. Car ils seront tous là ce mardi soir à 18h.

Les opposants toujours très remontés

Le patron du Ball Trap face au collectif des riverains opposés au projet. Dans un duel sans doute arbitré par la mairie. Tout cela dans un contexte de regain de tension. Car sur le fond, le patron Benjamin Tranchant estime être dans son bon droit. Avec sous le bras une victoire au tribunal administratif de Bordeaux et des aménagements qu'il estime désormais suffisants. 

Réduction des zones et du nombre de tirs, démontage à venir d'un mât. Il estime avoir montré sa bonne volonté. Sauf que côté opposants, Thérèse Kohler la porte parole pense exactement l'inverse. Pour elle, pas question que le ball trap rouvre. Car il y a selon elle encore beaucoup de choses à revoir. 

"C'est pas quelques aménagements qu'il faut faire. Il y a un problème de bruit, d'urbanisme, c'est assez complexe, ils sont très loin d'être en règle" pense la farouche opposante

Le maire, lui se retrouve avec sur les bras une délibération lui demandant de prendre un arrêté de fermeture du site. Pas sûr que l'édile obtempère. Jacques Faurie souligne que le ball trap est en train de se mettre aux normes et qu'il est pourvoyeur d'emploi. Bref, la réunion de ce mardi soir risque une fois de plus d'être animée.