Société

Dordogne : pour Noël des maraudeuses distribuent des cadeaux aux plus démunis

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord et France Bleu mercredi 21 décembre 2016 à 15:01

Les maraudeuses en pleine distribution de Noël à Périgueux
Les maraudeuses en pleine distribution de Noël à Périgueux - Rachel Gourdin

C'est désormais une tradition à Périgueux en Dordogne. Les maraudeuses périgourdines ont distribué ce mercredi matin des cadeaux aux plus démunis dans les rues de la ville. En plus d'un verre de vin chaud ou d'un café, un peu de bonne humeur pour réchauffer le cœur de ceux qui n'ont pas grand chose

Noël, c'est ce dimanche. Vous vous apprêtez peut être à emballer les derniers cadeaux. Mais pour les plus démunis, c'est parfois une période de solitude très grande.

Alors pour apporter un peu de réconfort aux plus pauvres, les Maraudeuses périgourdines ont organisé ce mercredi leur maraude de Noël. Pendant près de deux heures, elles ont parcouru les rues de Périgueux à la rencontre des SDF notamment. Objectif: leur remettre un colis avec un repas de Noël, une boîte de chocolat et un petit cadeau.

Avant le départ pour la maraude de Noël à Périgueux - Aucun(e)
Avant le départ pour la maraude de Noël à Périgueux - Rachel Gourdin

L'an dernier 27 paniers de Noël avaient été distribués. Cette année, 35 paquets ont été remis soit un budget de plus de 446.50 euros. Reportage ici :

Reportage avec les maraudeuses

A Périgueux, peu de personnes sont réellement constamment "à la rue". Les structures d'accueil sont suffisantes pour loger tout le monde le soir. Mais le quotidien de nombreux Périgourdins, c'est de faire la manche la journée. C'est le cas de Thierry, 50 ans, qui survit grâce à son RSA, mais qui n'a pas de quoi se payer à manger correctement:

"Noël, c'est comme le reste de l'année finalement, c'est même mieux, parce que les gens sont plus généreux", dit-il

Trente-cinq personnes modestes ont ainsi eu droit à leur paquet de Noël. Même les animaux de compagnie ont eu droit à leur os ou à leur boîte de pâté. Le reste de l'année, les maraudeuses périgourdines sont dans la rue chaque samedi pour aider les plus démunis.