Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : près de 70 policiers manifestent à Périgueux pour demander de meilleures conditions de travail

-
Par , France Bleu Périgord
Périgueux, France

Ils étaient près de 70 policiers rassemblés devant le commissariat de Périgueux ce jeudi midi en Dordogne, à l'appel du syndicat majoritaire Alliance, pour demander de meilleures conditions de travail, mais aussi des sanctions plus fermes pour les agresseurs de forces de l'ordre.

70 policiers rassemblés devant le commissariat de Périgueux
70 policiers rassemblés devant le commissariat de Périgueux © Radio France - Antoine Balandra

Plus de 70 policiers ont répondu à l'appel du syndicat majoritaire à Périgueux, le syndicat Alliance. Ils se sont rassemblés sous une pluie fine pour demander de meilleures conditions de travail.

Au départ, le rassemblement devait également avoir pour but d'exiger une accélération des procédures entamées pour déménager et quitter le commissariat de Périgueux, vieux de 45 ans et vétuste. Mais la veille, mercredi, le ministre de l'intérieur Gérard Collomb a annoncé le déménagement pour 5 millions d'euros dans les locaux du Grand Périgueux.

Rassemblement des policiers à Périgueux
Rassemblement des policiers à Périgueux © Radio France - Antoine Balandra

Les représentants syndicaux ont donc répété leur satisfaction dans ce dossier. Mais cela n'efface pas, disent-ils, les autres problèmes. Notamment le manque d'effectifs :

"Est-il satisfaisant que le week-end, il n'y ait que deux patrouilles pour tout Périgueux ?" demande un représentant syndical.

Les policiers estiment qu'avec l'agrandissement de leur zone de compétence, notamment avec l'arrivée de la commune de Boulazac-Atur, leurs effectifs ne sont plus suffisants.

Mais ils demandent aussi plus de moyens matériels. 

"Ca peut paraître incroyable, mais nous manquons en ce moment par exemple de bombes lacrymogènes, en manque aussi de dépistage de stupéfiants. Nous avions aussi demandé des voitures spéciales pour les BAC, les brigades anti criminalité, pour pouvoir transporter l'armement lourd obtenu après les attentats de Paris en 2015, mais nous n'en sommes toujours pas dotés" dit Philippe De Sousa, représentant à Périgueux du syndicat Alliance.

Enfin, les policiers demandent des réponses pénales plus fermes, surtout avec ceux qui s'en prennent aux forces de l'ordre.

"Aujourd'hui, la police ne fait plus peur, la peur doit changer de camp" dit Philippe de Sousa

Son collègue en charge de la Nouvelle Aquitaine, au syndicat Alliance, Eric Marrocq estime lui aussi qu'il faut "que la réponse pénale soit ferme, sans concession. On constate souvent que les peines ne sont pas suffisantes. Ca pose un vrai soucis de reconnaissance du travail des policiers" dit-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess