Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dordogne : soutenir la lutte contre le sida en achetant son pain grâce à la Love baguette

dimanche 7 octobre 2018 à 16:09 Par Emeline Ferry, France Bleu Périgord

Dans le cadre de l'opération "Love baguette", des boulangers de tout le pays proposent une baguette de pain en forme de ruban, dont 1€ est reversé à l'association Aides qui lutte contre le sida.

Fabrice et Estelle Jacquet sont les seuls boulangers périgourdins à participer à l'opération.
Fabrice et Estelle Jacquet sont les seuls boulangers périgourdins à participer à l'opération. © Radio France - Emeline Ferry

Périgueux, France

Si vous achetez votre pain à la boulangerie Jacquet, dans la rue Combe des dames à Périgueux, vous avez peut-être aperçu une drôle de baguette. Jusqu'au 15 octobre, le couple de boulangers participent à l'opération "Love baguette", organisée par l'association Aides. 

Le but : vendre des baguettes en forme de ruban (symbole de la lutte contre le sida) pour soutenir l'association et ses actions de prévention. Chaque "Love baguette" est vendue 2€, dont 1€ est reversé à Aides

"C'est une belle façon de faire une bonne action", estime Jeanine, une cliente qui repart avec sa baguette en forme de ruban sous le bras. "C'est original et tout le monde peut faire un petit geste pour ceux qui en ont besoin", ajoute Didier, un autre client séduit par l'opération.

Sensibiliser et faire de la pédagogie

Si l'objectif est de récolter de l'argent pour l'association, Estelle et Fabrice Jacquet veulent surtout profiter de l'opération pour sensibiliser aux risques liés aux sida. "Ce n'est pas rien, on veut faire prendre conscience aux gens que ce n'est pas fini, il faut encore se protéger, il faut encore faire attention", explique le boulanger. 

"Ça peut arriver à tout le monde" - Estelle Jacquet, boulangère

Face à certaines remarques homophobes, sa compagne s'insurge, derrière le comptoir : "Ça peut arriver à tout le monde, tout le monde, de tout âge, peut être touché. On veut sensibiliser les gens". Aujourd'hui, en France, 25.000 personnes sont porteuses du virus sans le savoir, d'où l'importance de la prévention et du dépistage.

Parmi les 80 établissements de la région qui participent à l'opération, on retrouve la boulangerie Nimal à Sarlat et celle d'Estelle et Fabrice Jacquet à Périgueux.