Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : "Tout ce confinement me fait du bien" explique l'athlète Yoann Kowal avant les JO

-
Par , France Bleu Périgord

Yoann Kowal était l'invité de l'émission 100% Sport sur France Bleu Périgord ce lundi 16 novembre. Le champion d'Europe est revenu sur son entraînement et sa préparation en plein confinement avant les Jeux Olympiques de Tokyo.

Yoann Kowal vise les JO 2021 à Tokyo
Yoann Kowal vise les JO 2021 à Tokyo © Maxppp - Laurent Lairys

L'athlète périgourdin était l'invité de 100% sport sur France Bleu Périgord. En plein reconfinement, Yoann Kowal est revenu ce lundi, pendant l'émission de France Bleu Périgord, sur sa préparation 2020, sur ses attentes d'une saison contrariée à cause de l'épidémie sanitaire et sur ses objectifs pour les prochains championnats

Yoann Kowal, invité de 100% Sport ce lundi 16 novembre sur France Bleu Périgord

Un entraînement varié à proximité

Yoann Kowal affirme qu'il s'entraîne dans un périmètre d'un kilomètre autour de chez lui, même si en tant que professionnel, il a l'autorisation d'aller plus loin pour sa préparation. Le sportif spécialiste du 3.000 mètres steeple ne veut pas revenir à la situation de mars dernier, "c'était assez compliqué, courir avec mon attestation et croiser la police en ayant l'impression d'être un délinquant c'est désagréable et il faut qu'on ait collectivement une bonne conscience". 

Une préparation de 30.000 euros avant les JO

Depuis sa blessure au pied, en fin de saison dernière, Yoann Kowal a repris un entraînement varié : vélo, rameur, et du renforcement musculaire en salle. Cette blessure, le sportif la regarde rétrospectivement comme "un mal pour un bien" car elle l'a amené à "revoir totalement ma préparation". 

Je n'ai plus de douleur, tout va bien.

Aujourd'hui, Yoann Kowal arrive "à garder une grande activité physique et je monte en puissance progressivement, je suis dedans mais je ne vais chercher le dépassement à chaque fois, il n'y a pas d'intérêt à s’affûter trop fort maintenant car il n'y a rien (pas de compétition) jusqu'à fin de décembre

Le champion d'Europe estime que sa discipline a "explosé dans le bon sens avec de nombreux jeunes qui viennent le titiller dans le bon sens". Sa préparation avant les JO s'élève à 30.000 euros explique l'athlète, "je préfère donner les chiffres, comme ça c'est concret, c'est la mise en place d'un partenaire d’entraînement et d'une équipe compétente, ostéopathe, trois kinés...".

Un retour aux fondamentaux

Yoann Kowal reconnaît que depuis le titre de Champion d'Europe en 2014 de 3.000 mètres steeple, il a bénéficié d'une sécurité financière qui l'a peut-être éloigné des fondamentaux de la discipline, "l'athlétisme c'est dur et ingrat" explique le sportif "_on court avec des sportifs, des Kényans, des Éthiopiens qui courent parfois pour survivre et avec le titre je me suis reposé sur mes acquis indirectemen_t".

J'ai envie d'arriver sur la ligne de départ en sachant comment je me suis préparé, et de savoir que tout est carré et je n'ai rien à regretter

Le sportif périgourdin veut revenir à une préparation plus dure et sans confort, un programme avec six semaines au Kenya, quatre semaines en Ethiopie et quatre semaines en Afrique-du-Sud pour "revivre ce que j'ai vécu dans mes plus jeunes années et sortir de ma zone de confort". "Le confinement me fait du bien, je m'en sors dans le bon sens, cela me fait réaliser pas mal de choses", explique le sportif.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess