Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dordogne : un arboretum Simone Veil inauguré à Coulounieix-Chamiers

mardi 8 mai 2018 à 19:13 Par Manon Derdevet, France Bleu Périgord

La commune périgourdine a rendu hommage à la femme politique rescapée des camps nazis en installant une plaque commémorative dans le parc du château des Izards ce mardi 8 mai 2018.

L'arboretum Simone Veil a été inauguré le 8 mai 2018
L'arboretum Simone Veil a été inauguré le 8 mai 2018 © Radio France - Manon Derdevet

Coulounieix-Chamiers, France

C'est un geste symbolique qu'a décidé de faire la commune de Coulounieix-Chamiers en Dordogne. Ce mardi 8 mai 2018, le maire, Jean-Pierre Roussarie, la préfète de la Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc ainsi que les associations de déportés et les représentants de la communauté juive de Dordogne ont inauguré un arboretum en l'honneur de Simone Veil. La femme politique française juive qui a survécu à sa déportation dans le camp de concentration d’Auschwitz, est décédée le 30 juin 2017 à l'âge de 89 ans.

La plaque est installée au coeur du parc du château des Izards. Un lieu soigneusement choisi par Mireille Borde, vice-présidente du département chargée notamment du devoir de mémoire. "Nous voulions un lieu vert et vivant. J'ai discuté avec la famille de Simone Veil et nous avons trouvé ce lieu. Il fallait le plus beau lieu de la commune pour elle" explique l'élue. 

La date de l'inauguration n'a, elle aussi, pas été choisie au hasard car c'est 73 ans, jour pour jour, après la capitulation de l'Allemagne nazie le 8 mai 1945. 

"Il faut que la mémoire de Simone Veil reste" Claude Pierre Bloch

Une inauguration symbolique pour Claude Pierre Bloch, membre de la Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme (LICRA). "Les gens s'arrêteront devant cette plaque et ils se souviendront d'elle. Il faut que la mémoire de Simone Veil reste" explique-t-il.

Un devoir de mémoire d'autant plus important que les actes antisémites s'intensifient ces derniers temps en France et que certains membres de la communauté juive confient être inquiets.