Société

Dordogne : un été indien touristique fructueux pour les commerçants

Par Caroline Pomès, France Bleu Périgord mercredi 21 septembre 2016 à 21:03

Jour de marché à Sarlat, les touristes répondent présent
Jour de marché à Sarlat, les touristes répondent présent © Radio France - Caroline Pomès

Les professionnels du tourisme sont ravis de ce mois de septembre qui s'annonce bien malgré une baisse de la fréquentation par rapport à l'année dernière

A Sarlat, c'est jour de marché ce mercredi de la fin du mois de septembre et les rues sont pleines. Les touristes sont présents. Les allées sont tout de même clairsemées mais les commerçants font des bons chiffres d'affaires. Jean-Pierre Roche vend du canard et le week-end dernier, à Périgueux, il a rentré autant d'argent qu'un dimanche d'août. Ce mois de septembre devrait donc permettre aux commerçants de récupérer ce mois de juillet catastrophique.

" La clientèle du mois de septembre a un pouvoir d'achat plus important que les aoûtiens, ils se lâchent " - Dany, fromager.

Entre les retraités, les étrangers et les saisonniers qui sont enfin en vacances, la clientèle du mois de septembre est dépensière. "Ils achètent sans regarder pour leurs enfants et petits enfants, prennent plus le temps de discuter avec nous", constate Dany,  qui n'arrête pas de vendre ses fromages depuis ce matin. Et pourtant les allées du marché ne sont pas encombrées. " Il n'y a pas beaucoup de monde, c'est calme, on prend le temps de flâner et on se fait plaisir ", reconnait ce couple de Narbonne qui vient de s'acheter du saucisson, des fromages et un peu de vin pour un "bon apéro" au camping car.

Le marché de Sarlat toujours plein de touristes - Radio France
Le marché de Sarlat toujours plein de touristes © Radio France - Caroline Pomès

Les étrangers de retour

Les étrangers sont également présents à Sarlat. " Nous voyons les Américains revenir petit à petit ", se félicite le directeur de l'office de tourisme, Bouahlem Rekkaas. Après les attentats de 2015 et 2016, c'est une population de touristes "qu'on ne voyait plus". Et c'est bon signe car eux aussi ne font pas attention à leurs dépenses.

" N_ous estimons une baisse de fréquentation allant jusqu'à 6% sur la saison 2016" - _Bouahlem Rekkaas, directeur de l'office de tourisme sarladais.

Alors si il y a moins de monde cette année, les touristes continuent de visiter le Périgord et les saisons estivales tendent de plus en plus à se décaler de juillet-août à août septembre. Les commerçants espèrent même que la saison 2016 dure jusqu'à la mi-octobre.