Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dordogne : un salon de coiffure aux Restos du Cœur de Périgueux

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Le local des Restos du Cœur de Périgueux, route d'Angoulême, dispose d'un salon de coiffure. Un service gratuit qui procure bien-être et convivialité aux bénéficiaires et peut contribuer à leur réinsertion, comme à celle des bénévoles.

Suzy profite d'un moment à part entre les mains d'Isabelle : "On ne pense à rien d'autre qu'à se faire papouiller"
Suzy profite d'un moment à part entre les mains d'Isabelle : "On ne pense à rien d'autre qu'à se faire papouiller" © Radio France - Clémence Gourdon Negrini

Périgueux, France

Au 173 route d'Angoulême, à Périgueux, les locaux des Restos du Cœur accueillent près de 200 bénéficiaires. Entre distribution alimentaire et dons d'habits notamment, la petite trentaine de bénévoles s'affaire à contempler les besoins de chacun. Avec une nouveauté : un salon de coiffure. Son objectif est double : contribuer au bien-être des bénéficiaires et à leur réinsertion, tout comme à celle des bénévoles.

Mieux dans leur peau

Entre les mains d'Isabelle, Suzy profite d'un moment à part. Un privilège qu'elle peut difficilement s'accorder ailleurs : "on ne pense à rien d'autre qu'à se faire papouiller", sourit-elle. Sans jamais juger, la coiffeuse accueille chaque bénéficiaire avec le plaisir de partager, de mettre son métier au service de tous : "Je suis heureuse de leur permettre d'être mieux dans leur peau. C'est gratifiant !".

"C'est gratifiant d'aider une personne à se sentir mieux dans sa peau", souligne Isabelle, la coiffeuse bénévole - Radio France
"C'est gratifiant d'aider une personne à se sentir mieux dans sa peau", souligne Isabelle, la coiffeuse bénévole © Radio France - CGN

"Se sentir bien, pour soi et par rapport aux autres", explique Eliane. La grand-mère est venue rafraîchir sa coupe, avant de retrouver sa petite fille : "Disons que c'est une vraie fille. Quand je suis mal coiffée ou que j'ai des vêtements mal associés, elle sait me le dire ! Pour une mamie c'est important de plaire à ses petits-enfants", raconte-t-elle. Ce jour-là, cinq personnes sont sorties du salon le sourire aux lèvres. Pour permettre à plus de bénéficiaires d'en profiter, les Restos recherchent un deuxième coiffeur bénévole, les mercredis et/ou vendredis, entre 14h et 16h.

"On dit 'oui ça va, ne t'inquiète pas' à nos enfants", décrit Eliane

"C'est important pour nous, même si on ne travaille plus", explique Eliane - Radio France
"C'est important pour nous, même si on ne travaille plus", explique Eliane © Radio France - CGN

"C'est important pour nous, même si on ne travaille plus", poursuit la retraitée. Eliane ne peut pas se permettre d'aller chez le coiffeur aussi régulièrement qu'elle le souhaiterait. "Souvent, c'est ma fille qui me le paie, mais on ne peut pas toujours demander à ses enfants ! Ils ont leurs propres difficultés. Alors on dit 'oui, ça va ne t'inquiète pas', pour ne pas les embêter", décrit-elle.

35 ans de Restos

En 35 ans d'activité, les Restos du Coeur ont élargi leurs champs d'action. Le concept, né d'une "petite idée", comme l'avait nommé Coluche, ne se contente plus d'être celui d'une cantine gratuite pour tous. Aujourd'hui, plus de 70.000 bénévoles contribuent au fonctionnement de l'association dans plus de 2.000 locaux partout en France.

"Coluche doit se retourner dans sa tombe", soupire Didier Lodieu, responsable des Restos route d'Angoulême

"Au départ, il n'avait lancé l'idée que pour une campagne", rappellent les bénévoles, désolés de constater que la situation ne fait qu'empirer et que les bénéficiaires sont de plus en plus nombreux chaque année. "C'est le symbole d'un échec des gouvernements successifs", poursuit Didier Lodieu, responsable du centre de la route d'Angoulême.

  • Les distributions se font tous les mercredis et vendredis entre 14h et 16h au 173 route d'Angoulême, à Périgueux.
  • L'association accueille vos dons (nourriture, produits d'entretien, produits d'hygiène, habillement, etc.) aux mêmes horaires. 
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu