Société

Dordogne : une école privée impose la blouse à ses élèves

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord et France Bleu mardi 8 septembre 2015 à 18:11

Les élèves de l'école Saint Front/La Miséricorde de Périgueux
Les élèves de l'école Saint Front/La Miséricorde de Périgueux - Antoine Balandra

L'école catholique Saint Front/La Miséricorde de Périgueux a équipé ses 166 élèves de blouses. Le but principal, selon la directrice, c'est de créer une identité et un sentiment d'appartenance. Et de faire comprendre aux élèves que lorsqu'on arrive en classe, on enfile son costume pour travailler.

Pour ou contre le retour de la blouse à l'école ? En tout cas, à Périgueux, l'école privée catholique Saint Front/La Miséricorde située en plein centre ville, a décidé d'obliger les élèves à porter une blouse grise, avec un petit logo bleu au nom de l'établissement sur la poitrine.

Que ce soit pour les garçons ou pour les filles... Et cela depuis cette rentrée scolaire. Pour la directrice de l'école Marie Grante, c'est surtout une façon de placer un cadre et de créer un sentiment d'appartenance pour ses 166 élèves de la maternelle au primaire:

La directrice de l'école Marie Grante explique son choix

Autre argument: gommer les différences, notamment liées au portefeuille des parents. Et créer de fait une égalité entre ces petits élèves. 

"Cela crée aussi un cadre, et les parents sont très demandeurs" — la directrice de l'école

De fait, l'école a vu ses effectifs augmenter de 16% en cette rentrée. Et seule, une famille a décidé de quitter l'établissement suite à la mise en route du port de la blouse. Une blouse financée par les parents à hauteur de 2 euros 50 par mois pendant 10 mois. Les enfants doivent l'enfiler à l'arrivée dans l'école le matin et la laisser sur le porte manteau de l'école toujours le soir en partant.

Les périgourdins croisés dans la rue, sont plus partagés, certains estimant cela "un peu vintage", d'autres au contraire, pensant qu'il s'agit d'une excellente initiative :

Les périgourdins sont partagés sur la blouse à l'école