Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : une exposition exceptionnelle pour les 150 ans de l'homme de Cro Magnon

-
Par , France Bleu Périgord
Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil, France

Le 23 mars 1868, les ossements humains de l'abri de Cro Magnon ont été découverts aux Eyzies de Tayac. Pour fêter cet anniversaire, le musée national de la Préhistoire des Eysies-de-Tayac a monté une exposition inédite.

Ce crâne est un moulage de cro magnon 1, un homme, dit "le vieillard"
Ce crâne est un moulage de cro magnon 1, un homme, dit "le vieillard" © Radio France - Manon Derdevet

Derrière les vitrines de l'exposition "Cro-Magnon, cent cinquantenaire de la découverte" du musée de la Préhistoire des Eysies-de-Tayac, trois moulages de crânes attirent tous les regards. Pour la première fois depuis 150 ans, celui qu'on a surnommé le "vieillard" alias cro magnon 1, une femme, cro magnon 2 et un homme,  cro magnon 3 sont exposés ensemble à 500 mètres de l'abri Cro Magnon. 

Cette exposition inédite retrace l'histoire de la découverte de Cro Magnon le 23 mars 1898 sur le chantier d'une route près d'une ligne de chemin de fer aux Eysies. Des ouvriers découvrent les ossements humains de cinq homo sapiens, vieux de plus de 30.000 ans. 

"Nous sommes ses descendants" Catherine Cretin

Une découverte qui a révolutionné l'histoire "ça représente le premier homme du paléolithique supérieur, le premier homme préhistorique découvert et par lequel on se rend compte qu'il est anatomiquement identique à nous, physiquement et probablement intellectuellement aussi. C'est le même homme qui a colonisé le monde. Nous, nous sommes ses descendants" explique Catherine Cretin, conservatrice au musée de la Préhistoire des Eyzies-de-Tayac Sireuil. 

Cro Magnon, un objet de fouilles infinies

Désormais tout le monde connait l'homme de cro magnon même si la recherche continue de découvrir de nouveaux éléments sur lui perpétuellement. En effet, grâce aux techniques qui permettent de disséquer les moindres recoins de leurs crânes ou de leurs os, on sait que ces individus étaient athlétiques et assez grands.

Si leur âge exact est encore un mystère, les scientifiques ont affirmé qu'il y avait au moins cinq personnes dans cette sépulture, trois hommes, une femme et un enfant en bas âge. Une étude et des fouilles sur l'abri Pataud aux Eyzies, tout près de Cro Magnon permet de supposer un lien entre les deux abris. "L'abri Pataud pourrait être lieu d'habitat et l'abri Cro Magnon, leur lieu funéraire" propose Laurent Chiotti, chercheur au museum d'histoire naturelle pour l'abri Pataud. 

Mais l'homme de cro magnon garde encore plein de mystères. Tout ce que les chercheurs peuvent déjà en dire au public est dans cette exposition, à découvrir jusqu'au 14 mai.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu