Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dordogne : une maison de santé ouvrira à Vergt en 2018

mercredi 1 novembre 2017 à 13:51 Par Benjamin Fontaine et Valérie Dejean, France Bleu Périgord

Une maison de santé va voir le jour à l'automne prochain à Vergt, au sud de Périgueux. Elle devrait accueillir une quinzaine de professionnels de santé. La première pierre a été posée cette semaine.

La première pierre de la maison de santé a été posée cette semaine.
La première pierre de la maison de santé a été posée cette semaine. © Radio France - Valérie Dejean

Les professionnels de santé de la région de Vergt s'organisent. Pour faire face à la désertification médicale qui menace toutes les zones rurales, ils se sont associés pour créer une maison de santé dont la première pierre a été posée ce mardi, rue de la paix, à Vergt.

Une quinzaine de professionnels réunis

Ce projet à 1,6 million d'euros a été financé pour moitié par des subventions de l'Europe, de la Région, du Département et de l'Etat. Le Grand Périgueux emprunte l'autre moitié. Ce sont les loyers qui rembourseront l'emprunt de ce bâtiment de 1.000 mètres carrés, qui devrait accueillir une quinzaine de professionnels de santé. Quatre médecins, un dentiste, six infirmières, trois kinés et deux podologues sont attendus.

Eviter la désertification médicale

Le docteur Stéphane Buhaj, médecin généraliste à Vergt est à l'origine de ce projet qui devrait faciliter la vie des patients et des soignants. "Je travaille depuis plus de 30 ans avec mes collègues. En cas de problème avec un patient, on en discute entre nous au café. Tout cela se fait dans l'intérêt du patient. Le troisième confrère qui nous rejoint parce qu'il veut travailler en collaboration avec les autres spécialistes." Selon Raymond Cacan, le maire de Vergt, c'est la seule façon de garder des médecins. "C'est très important pour nous d'avoir l'assurance que Vergt et son canton ne vont pas devenir subitement un désert médical." L'ouverture de la maison de santé est prévue à l'automne 2018.