Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Douanier percuté à Tain-l'Hermitage : "On assiste à une recrudescence des violences", alerte l'UNSA-Douanes

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Les douaniers réclament des condamnations plus lourdes pour les chauffards. Ce mardi, un agent s'est fait renverser à Tain-l'Hermitage (Drôme), à la sortie de l'autoroute A7. Selon le syndicat UNSA-Douanes, les refus d’obtempérer sont de plus en plus fréquents.

Un agent de la douane française. Image d'illustration.
Un agent de la douane française. Image d'illustration. © Radio France - Sebastien Berriot

Les douaniers de la brigade de Romans-sur-Isère (Drôme) sont encore bouleversés. Ce mardi après-midi, un de leurs collègues a été renversé à Tain-l'Hermitage, à la sortie de l'autoroute A7. L'agent de 39 ans souffre d'une fracture au crâne, il a été hospitalisé à Valence. A l'intérieur du véhicule mis en cause circulaient deux hommes connus de la justice pour trafic de stupéfiants. 

S'ils sont choqués, les douaniers ne sont pas surpris pour autant. Selon Romain Siméon, représentant de l'UNSA-Douanes dans la Drôme, les refus d’obtempérer sont de plus en plus fréquents. "On assiste à une recrudescence des violences envers les douaniers en uniforme, déplore-t-il. Lorsque j'ai commencé ma carrière, il y a 22 ans, ces faits étaient rares. Aujourd'hui, les oppositions à sanction et les outrages sont devenus quasiment quotidiens". Le syndicat UNSA-Douanes, tout comme la CFDT, réclament des sanctions plus lourdes et plus dissuasives à l'égard des chauffards. 

Stress quotidien

D'après les douaniers, au-delà des refus d’obtempérer commis par des trafiquants aux casiers judiciaires lourds, d'autres passages en force concernent des conducteurs qui ne risquent que de légères condamnations et qui "jouent avec la vie des agents", selon Romain Siméon. En août dernier, un automobiliste a même filmé sa course-poursuite avec les douaniers de la division de Valence, sur l'A7. Il a tenté de leur échapper sur près de 200 kilomètres, malgré un pneu crevé, entre Reventin-Vaugris (Isère) et Cabannes (Bouches-du-Rhône). "Juste avant son interpellation, l'individu a publié sur l'application Snapchat une vidéo de sa course-poursuite, on le voit rigoler et se moquer des agents. C'est inadmissible de mettre la vie des douaniers en danger de la sorte", s'insurge Romain Siméon.

Une meilleure reconnaissance du métier 

Face à l'augmentation de ces phénomènes, la CFDT et l'UNSA réclament aussi une prise en compte de la dangerosité du métier de douanier."Nous sommes une petite administration qui comptabilise environ 9 000 agents en uniforme, mais nous faisons face, en proportion, à autant de problèmes que chez les policiers et gendarmes, assure Romain Siméon. On demande au ministère que les agents des douanes soient traités sur un pied d'égalité avec les policiers et gendarmes, qu'on ait le même montant pour la prime de risque, parce qu'on se met autant en danger qu'eux." Depuis le début de l'année 2020, neuf passages en force ont été recensés par la direction des douanes de Lyon, qui comprend trois unités (Lyon, Romans et Saint-Étienne).

La garde à vue des deux hommes suspectés d'avoir renversé l'agent à Tain-l'Hermitage a été prolongée ce mercredi soir. La section de recherches de Grenoble est chargée de l'enquête pour tentative d'homicide et blanchiment d'argent. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess