Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la frontière franco-suisse n'est pas concernée par le durcissement des contrôles

Les voyageurs hors Union européenne devront notamment présenter un test négatif au Covid de moins de 72 heures à leur arrivée en France, à partir du lundi 18 janvier. La Suisse faisant partie de l'espace Schengen, les échanges franco-suisses ne sont pas concernés par ce renforcement des contrôles.

Contrôle de gendarmerie au poste de douane des Verrières-de-Joux, à la frontière franco-suisse.
Contrôle de gendarmerie au poste de douane des Verrières-de-Joux, à la frontière franco-suisse. © Radio France - Rachel Saadoddine

À compter du lundi 18 janvier, les conditions d'arrivée en France seront durcies : les voyageurs hors Union européenne devront présenter un test négatif de moins de 72 heures et s'engager à un isolement d'une semaine qui sera conclu par un nouveau test PCR. Ces mesures ne s'appliquent pas à la Suisse, a expliqué Joel Mathurin. Invité sur France Bleu Besançon ce vendredi, le préfet du Doubs nous incite néanmoins à nous faire tester à notre retour de Suisse.

Des stands de dépistage à disposition ce week-end à la frontière

La Suisse faisant partie de l'espace européen en tant que membre du périmètre Schengen, ces mesures ne s'appliquent pas à la Suisse. "Néanmoins il est recommandé à l'entrée sur le territoire français d'avoir un test PCR. Nous allons d'ailleurs proposer ce week-end à titre préventif des stands de dépistage pour ceux qui le souhaitent, sur certaines frontières franco-suisses, dans le département du Doubs," a expliqué Joël Mathurin. 

Les frontaliers ne sont donc pas concernés par ce renforcement des contrôles, et de façon général les échanges franco-suisses ne seront pas concernés. 

Joël Mathurin le préfet du Doubs
Joël Mathurin le préfet du Doubs © Maxppp - Lionel VADAM / L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
Choix de la station

À venir dansDanssecondess