Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dragon 33 et les anges gardiens du littoral girondin

vendredi 29 juillet 2016 à 5:00 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

Comme tous les étés l'hélicoptère de la sécurité civile Dragon 33 a pris ses quartiers d'étés sur la base du Huga à Lacanau. Sa mission première : le sauvetage en mer, mais pas seulement ...

L'équipage de Dragon 33
L'équipage de Dragon 33 © Radio France - Stéphane Hiscock

Lacanau, France

Vous l'avez sans doute déjà remarqué dans le ciel girondin : l'hélicoptère jaune et rouge de la sécurité civile multiplie les missions en cette période estivale. Habituellement basé à Mérignac le reste de l'année, Dragon 33 et son équipage sont installés à Lacanau depuis le 18 juin.

L'appareil est appelé à intervenir quasiment tous les jours pour un début de noyade, un accident de la circulation ou tout autre urgence. Pour le secours en mer il dispose à bord d'un plongeur-sauveteur de la SNSM et d'un équipement de type nacelle pour récupérer les nageurs en difficulté. 

Avec la nacelle nous avons déjà réussi à secourir 20 nageurs en moins d'un quart d'heure.

— Eric Barbier, pilote et commandant de Dragon 33

Au quotidien ils sont six à faire tourner la base estivale de Dragon 33 à Lacanau : pilotes, mécaniciens, médecins, plongeurs et opérateurs radio, tous sont mobilisés pour la sécurité des estivants. En cas de gravité les blessés peuvent être évacués en 15 minutes du littoral jusqu'au CHU de Bordeaux.

Rencontre avec le commandant Eric Barbier