Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Drame de Mirepoix-sur-Tarn : "il n'y a pas de danger en Touraine" estime le Conseil Départemental

-
Par , France Bleu Touraine

Le drame de Mirepoix-sur-Tarn met en exergue la surveillance des ponts, qui dans leur grande majorité, sont gérés par les communes ou les conseils départementaux. En Indre-et-Loire, les collectivités locales se veulent rassurantes sur la sécurité des ouvrages.

Le pont métallique de Civray-de-Touraine
Le pont métallique de Civray-de-Touraine - Capture Google

Indre-et-Loire, France

Un possible surpoids du camion roulant sur le pont qui s'est effondré lundi à Mirepoix-sur-Tarn (Haute-Garonne), tuant deux personnes, est ce mardi au centre des investigations. Le maire assurant qu'il pesait "plus de 40 tonnes", soit plus du double autorisé. Au-delà de l'enquête, le gouvernement affirme être prêt à modifier des dispositions sur les ponts en fonction des résultats des enquêtes, et l'État "aidera au cas par cas" les communes à remettre en état des ponts qui en auraient besoin, a déclaré ce mardi la secrétaire d'État à la Transition écologique Emmanuelle Wargon.

12 millions d'euros de travaux sur les ponts en Indre-et-Loire jusqu'en 2023

En Indre-et-Loire, il y a 950 ponts routiers, des ponts qui sont gérés par le Conseil Départemental. Un programme pluriannuel de plus de 12 millions d'euros a été voté l'an dernier (jusqu'en 2023) pour la rénovation et la consolidation des ponts. On trouve en Touraine des ponts à structure métallique comme celui qui s'est effondré à Mirepoix-sur-Tarn en Haute-Garonne. C'est le cas du pont suspendu de Langeais ou celui de Civray-de-Touraine.

Les transporteurs ne doivent pas franchir des ponts limités en tonnage pour gagner du temps 

Patrick Michaud est le vice-président du Conseil Départemental d'Indre-et-Loire en charge des routes. Il explique que les ponts sont suivis très régulièrement en Touraine. "Ce sont des ponts que l'on vérifie, que l'on entretien régulièrement".  D'ici 2023, 12 ponts en Indre-et-Loire vont faire l'objet de travaux de rénovation, travaux qui ont commencé l'an dernier et qui vont se poursuivre en 2020 avec la réhabilitation du pont sur le Cher à Civray-de-Touraine, celui sur la Creuse à la Celle-Saint-Avant ou encore le pont de franchissement de la Vienne sur la déviation de Chinon. "Il n'y a pas de danger" dit Patrick Michaud le vice président en charge des routes au Conseil Départemental. "Sur le pont de Civray, métallique, il y a des traces de rouille, ça se voit. Mais ce n'est pas dangereux". Pour autant, Patrick Michaud dit que les transporteurs doivent respecter le tonnage maximum sur ces ouvrages. "C'est pas parce que c'est plus court, que je dois passer par là". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu