Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Drogue, police : ce qu'il faut retenir de l'interview d'Emmanuel Macron sur la sécurité

-
Par , France Bleu

Dans une interview au Figaro ce dimanche, Emmanuel Macron défend son bilan, promet de tenir l'objectif de 10.000 policiers et gendarmes d'ici la fin du quinquennat et fait de la lutte contre les trafics de drogue, une priorité.

Emmanuel Macron (photo d'illustration)
Emmanuel Macron (photo d'illustration) © Maxppp - Michel Clementz

"Chaque Français verra plus de bleu sur le terrain" assure Emmanuel Macron dans une interview sur la sécurité accordée au journal Le Figaro. Avant un déplacement sur ce thème à Montpellier dans l'Hérault avec Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, ce lundi, le chef de l'Etat défend son bilan et assure que l'objectif de 10.000 policiers et gendarmes supplémentaires d'ici la fin du quinquennat sera tenu. "Chaque circonscription de police aura plus de policiers à la fin du quinquennat qu'au début, sans exception" dit-il. Emmanuel Macron annonce aussi une "école de guerre avec de la formation continue" pour les policiers à Montpellier. L'uniforme sera modernisé, avec le remplacement de la casquette par un calot. 

Eradiquer les trafics de drogue 

Emmanuel Macron fait de la lutte contre les trafics de drogue, une priorité. C'est "la mère des batailles". Côté bilan, Emmanuel Macron vante la création de l'Office anti-stupéfiants et défend une logique de harcèlement des dealers, avec plus de "1.000 opérations 'coup de poing'" menées "ces dernières semaines" sur "les 4.000 points de deal répertoriés récemment". 

On se roule un joint dans son salon et à la fin on alimente la plus importante des sources d'insécurité

Le chef de l'Etat veut lancer un grand débat national sur la consommation des stupéfiants. "Ceux qui prennent de la drogue - et cela concerne toutes les catégories sociales - doivent comprendre que non seulement, ils mettent leur santé en danger, mais qu'ils alimentent aussi le plus grand des trafics. On se roule un joint dans son salon et à la fin on alimente la plus importante des sources d'insécurité..." déclare-t-il. Emmanuel Macron pour qui "dire que le haschisch est innocent est plus qu'un mensonge". Il met en avant les dégâts sur le plan cognitif. 

Places de prison, caméras-piétons

Dans les prisons, l'objectif fixé pour le quinquennat était la création de 15.000 places. Emmanuel Macron affirme que 7.000 sont déjà lancées et que les 8.000 restantes le seront "dans la foulée". 

Emmanuel Macron annonce aussi que les caméras-piétons, mesure de la loi "sécurité globale" et dispositif fixé sur la tenue des agents, seront généralisées cet été à toutes les brigades "puis un an plus tard pour tous les policiers".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess